Un TDAh , c’est comme dans la fable « Le lièvre et la tortue »

Classé dans : Uncategorized | 0

Faire un footing avec un ado TDAh libre de ses mouvements, c’est comme dans la fable “le lièvre et la tortue”.

Moi, la tortue, et lui le lièvre. Soit 100 mètres devant, soit 100 mètres derrière, parfois 200.

Mais au final, même si j’arrive la première, il arrive à destination lui aussi.

Et c’est bien ça qu’il faut retenir des TDAh. Ils ont  un rythme différent mais y parviennent comme tout le monde !

Laissez votre enfant TDAh libre, il s’en sortira très bien, et même mieux.

Personnellement, j’ai sorti mon ado TDAh de l’école il y a quelques semaines pour cette unique raison: le laisser libre.

Libre de se trouver, se retrouver. Vivre à son rythme. Laisser exprimer sa créativité trop longtemps réprimée.

A l’école, il était surnommé ‘”le fils du vent” par les éducateurs. L’électron libre. Réfractaire aux règles de l’ancien monde.

Ce qui est normal puisqu’il est l’énergie du nouveau monde. Mais ses professeurs ne veulent pas comprendre et préfèrent l’éjecter du cours plutôt que de remettre quoi que ce soit en question.

Alors que ces enfants sont là pour nous apprendre à casser les codes, être vraiment nous-mêmes ! Ils sont là pour que les choses changent !

La technologie russe pour mieux s’adapter au nouveau monde

De mon côté, pour tenir le coup avec mon enfant TDAh, j’ai le bracelet CEF “Fitness” et les CEF n° 1  & 2 qui m’aident beaucoup en terme d’énergie.

CEF Belgique

Depuis que je les porte sur moi, j’ai nettement plus d’endurance et de vitalité.

Mon fils porte lui aussi ses CEF. Le CEF n° 1 la journée et le CEF n° 2 la nuit. Ou le CEF « Génération Saine » lorsqu’il ressent le besoin de se protéger, d’être plus calme ou de mieux se concentrer…

En quelques mots, ce sont des petites plaques magnétiques à ondes scalaires sans fil ni batterie issue d’une technologie russe tout à fait révolutionnaire. Elles ont changé bien des choses dans notre vie. J’en parlerai plus dans une prochaine vidéo.

CEF Belgique

A tout bientôt

Valérie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *