Tatouages éphémères pour enfants: attention, danger!

Classé dans : notre histoire | 1

Etes-vous de ceux qui sont convaincus qu’il n’y a aucun danger à ces tatouages pour enfants?

Et si je vous dis que mon fils a fait un malaise vagal au moment de s’en coller un sur le bras, que me répondez-vous? Comme le centre anti-poison qui me dit que ce n’est pas possible à moins que ce soit un tatouage au henné ou au LSD ?!

Enfants hypersensibles tels que les TDAh ou pas, il y a lieu de se poser sérieusement la question sur l’innocuité de ces gadgets.

 

Malaise immédiat au moment du collage

Fin juin, mon fils reçoit un tatouage éphémère d’un de ses copains à l’école. Même s’il a déjà 11 ans, c’était la première fois qu’il en collait un sur lui. Généralement, il n’est pas attiré par ce genre de choses mais sous l’influence des copains, il s’est laissé tenté.

Au moment même de coller le tatouage sur la peau, il  voyait tout sombre, avait mal au ventre et se sentait vraiment mal. Heureusement que la surveillante a eu la présence d’esprit de le frotter directement. Lorsque je suis allée le chercher, il voyait à nouveau clair mais il était blanc comme un linge. Et malgré les soins de désintoxication, il a régurgité son repas du soir et tremblait tout le temps. Ce n’est qu’après une bonne nuit qu’il s’en est remis.

 

intoxiqué au décalcomanie

Photo de Ralf Walter-Fotolia.com

Réponse étrange du centre anti-poison

Comme me l’avait demandé mon médecin, j’ai appelé le centre anti-poison pour savoir si d’autres cas étaient déjà connus et s’ils en connaissaient la composition.

Mais non, aucun cas n’avait été recensé ici en Belgique. D’ après la personne au téléphone, mon fils couvait certainement une grippe !!!

Donc voilà comment fonctionne le système médical classique, si l’on représente un cas unique, il n’est pas possible que ce soit une intoxication ou une allergie, il y a fatalement une autre cause.

Heureusement que mon médecin nous a pris plus au sérieux, ses recommandations (plusieurs cataplasmes d’argile et quelques cuillerées de charbon de bois réparties sur la journée et le lendemain) ont résolu le problème mais mon fils en garde un sérieux choc.

 

Quels sont les risques à long terme ?

Peut-être que mon fils est plus sensible que la norme, mais y a –t- il déjà eu des études sérieuses sur les risques à long terme de ces tatouages pour enfants?

La peau est un organe perméable

Prévus pour tenir sur la peau quelques jours, ils sont quand même constitués de produits chimiques qui, comme un patch, se diffusent au travers de la peau pour passer directement dans le sang!

Actuellement, de nombreux cosmétiques sont montrés du doigt pour leur aspect toxique, cancérigène, perturbateur endocrinien, etc. Mais qu’en est-il de ces tatouages?

En cherchant sur internet, je n’ai vu que 2 sites qui tiraient la sonnette d’alarme en préconisant de bien regarder la liste des composants (comme si nous y comprendrions quelque chose) car le fait qu’ils répondent aux normes européennes ne veut strictement rien dire! Rassurant…

Risque d’allergie à vie

D’après le médecin Martine Vigan, dermatologue au CHU de Besançon, certains tatouages semi-permanents  contiennent du paraphénylène diamine (PPD) qui provoque des allergies retardées ou peuvent même conduire à une hypersensibilisation à vie . Super rassurant Sarcastique

 

Conclusion

Faut-il attendre les problèmes de santé pour se dissuader de ne pas consommer tel ou tel produit?

Je ne sais pas pour vous, mais moi, rien qu’à penser produits chimiques, j’éviterais d’office. Et pareil pour les maquillages pour enfants. Mon fils n’a jamais voulu se faire maquiller donc nous ne savons pas s’il le supporterait , mais là aussi, on peut se dire que cela se diffuse dans le sang.

Alors, quel est l’intérêt de s’intoxiquer en plus par la peau quand l’on connait déjà les innombrables sources de toxicité alimentaire et environnementale qui affectent nos enfants?

En tous cas, pour mon fils, cela a été l’occasion de bien lui faire comprendre que la peau est perméable et qu’on ne fait pas n’importe quoi avec son corps.

Et surtout leur apprendre qu’il est important de toujours garder un oeil critique sur ce qui se vend dans le commerce même si “tout le monde” en achète et en consomme.  

Voilà pour l’info,

 

Si cet article vous interpelle, merci de le diffuser sur les réseaux sociaux ou de laisser votre commentaire ci-dessous !

 

Vous souhaitez vivre plus zen avec votre enfant TDAh ?

Découvrez les clés indispensables à son épanouissement

en téléchargeant gratuitement mes livres

    "  7 conseils pour vivre sereinement avec votre enfant TDAh"

"Quelle école pour nos enfants TDAh?paperbackstack_550x498(1)binderlayingopen_550x634

je hais les spams, votre adresse ne sera jamais cédée ni revendue à un tiers
Recherches utilisées pour trouver cet articledanger tatouage ephemere,tatouage decalcomanie dangereux?,tatouage malabar danger

One Response

  1. Et bien Valérie quelle histoire ! Et pourtant cela semble très sensé puisque, comme tu le dis, la peau est perméable… Pour les huiles essentielles que je connais mieux, je conseille toujours de tester avant d’entamer un traitement plus ou moins long. Ce qui parait insensé est la réponse du centre anti-poison comme s’ils n’ont pas pris du tout au sérieux ce qui s’est passé. Il me semble qu’avant d’être aussi catégorique, ils auraient te proposer de faire des analyses… Heureusement que tout s’est, au final, bien passé et que ton fils prend conscience des réactions de sa peau. On est là encore confronté à l’influence de la pub ! Merci d’avoir témoigné. Cela peut aider d’autres parents.

Laissez un commentaire