Quelle activité ou sport peut aider mon enfant TDAh?

Classé dans : l'aider, notre histoire | 1

Quelle activité ou sport choisir pour aider mon enfant TDAh à se sentir plus confiant, serein, apaisé, calme ?

Qu’est-ce qui pourrait l’aider à se sentir mieux dans sa peau, à aimer la vie, aimer les autres?

En d’autres termes, qu’est-ce qui pourrait améliorer ses capacités cérébrales, son équilibre émotionnel et sa joie de vivre?

Qu’est-ce qui pourrait lui permettre d’apprendre à se concentrer, être plus conscient de son corps et de ses mouvements?

 

quelles activité pour enfant TDAH

 

Toutes les activités sont bonnes en soi et particulièrement celles qui aident à se centrer ou se concentrer telles que la méditation, la musique, les arts martiaux, les activités artistiques et les activités nature. Lesquelles choisir dans tout ça?

 

La question principale à se poser

Qu’est-ce qu’il aime, par quoi est-il attiré, que fait-il le plus souvent ?

Pour trouver la ou les activités idéales, ce sera à vous, parents, d’être en mode observation et en mode écoute de votre enfant pour découvrir ce qu’il aime et le passionne. Même si c’est un mordu des jeux vidéos et que pour l’instant, il ne ne s’intéresse qu’à ça, en creusant un peu, l’on trouve toujours au moins une autre activité dans laquelle il s’épanouit.

Cela peut être une activité pour laquelle il n’a pas encore conscience qu’elle lui plairait.

Par exemple concernant mon fils,  il aime imiter certains personnages, faire rire. Il aime se lever de table lors des repas en famille pour faire son show; nous l’avons inscrit au cours de théâtre. Et c’est une activité où il est à l’aise, où il mémorise facilement et qui, du coup, renforce sa confiance en lui;

Rien de tel que de faire des choses dans lesquelles nous sommes bons pour renforcer la confiance en soi.

Cela demande aussi de lui laisser une certaine liberté d’action! Si nous avions interdit mon fils à se lever de table pour des raisons éducatives du type “il faut rester assis pendant que les autres mangent”, nous aurions réprimé son désir de faire son “spectacle” au moment où en fin de compte, les personnes qui l’entourent sont le plus disponibles à l’écouter.

 

Accorder du temps chaque jour à ce qui est important pour soi

Sur ce point , les humains sont pareils:  lorsque nous faisons quelque chose que l’on aime, cela nous fait du bien moralement et physiquement. Cela nous donne de l’énergie, de l’enthousiasme. Cela peut même nous apaiser et nous donner le courage de faire ce qui nous plait moins.

Toute personne  devrait se donner le temps de pouvoir faire chaque jour, au moins une activité qui réponde à ce qui est important pour elle. Au même titre que ce que l’on mange nourrit notre corps, les activités qui nous passionnent nourrissent notre âme. Que ce soit intellectuellement, émotionnellement , physiquement ou spirituellement,  elles donnent du sens à notre vie.

Pour les enfants TDAh, c’est d’autant plus important que souvent, l’école ne répond pas vraiment ou très peu à ce qui est important pour eux.

Après, le choix de l’activité est spécifique à chacun. Pour l’un, cela peut être écouter de la musique, s’occuper d’animaux ou cuisiner, pour l’autre, faire de la méditation ou une promenade dans la nature. Ou une activité avec les copains comme un sport de groupe, du scoutisme, chanter dans une chorale, faire du théâtre…

 

Les 4 critères à prendre en compte

Trouver ce que  votre enfant aime faire est une chose; trouver le bon environnement en est une autre.

Voici 4 critères qui , selon moi, ont toute leur importance et qui sont très souvent négligés par les parents. Surtout ceux qui sont peu à l’écoute de leur enfant et qui pensent savoir mieux qu’eux ce qui serait bon pour lui.

1. Le choix du professeur ou de l’animateur

Pour un enfant TDAh, cela a presque plus d’importance que l’activité elle-même. Si l’enfant TDAh ne se sent pas aimé ni valorisé par le professeur, il se sentira mal, sa confiance en lui risque de plonger et ses troubles du comportement monter en flèche.

Il est donc super important de choisir un professeur passionné par ce qu’il fait et si possible, bienveillant, aligné, tolérant et ouvert.

 

2. Le choix du lieu

Beaucoup d’enfants TDAh ont une hypersensibilité à l’énergie des lieux. Certains lieux sont neutres, d’autres nous donnent de l’énergie et d’autres font chuter notre énergie. C’’est difficile à expliquer de façon rationnelle. Si vous vous sentez mal ou que l’enfant se comporte bizarrement dans certains lieux, c’est certainement le signe que quelque chose est néfaste pour lui à cet endroit.

Par exemple, près de chez nous, il y a un complexe sportif où nous sommes déjà allés plusieurs fois dans le but d’ inscrire mon fils à une activité. Mais à chaque fois que nous y sommes allés, mon fils et moi ressentions une sorte de mal-être, d’angoisse. Notre énergie chutait et nous devenions de mauvaise humeur, Sans savoir pourquoi. Nous n’avons jamais réussi à rester plus de 5 minutes dans ce lieu sans presque nous enfuir…

Donc , soyez à l’écoute des signes de mal-être de votre enfant. Le forcer à rester dans des endroits nocifs pour lui va accentuer ses angoisses et ses troubles du comportement;

 

3. Sa motivation

Est-ce une activité que vous lui imposez ou qu’il aimerait faire? En sachant que dans toute activité, il y aura des aspects motivants et d’autres plus éprouvants ou rébarbatifs. Si la balance penche du côté trop d’efforts et trop peu de motivation, mieux vaut trouver une autre activité ou un autre professeur…

 

4. Est-il plutôt introverti ou extraverti?

Si votre enfant est plutôt introverti, sa tendance naturelle sera d’aimer la solitude (sans se sentir seul pour autant) ou les petits groupes. Les milieux trop extravertis et bruyants vont vite le fatiguer. Il ne s’y sentira d’ailleurs pas très à l’aise.

Pour qu’il se sociabilise malgré tout, mieux vaut choisir des activités en petits groupes dans une ambiance plutôt calme.

Par contre, s’il est extraverti, les activités sociales seront importantes pour lui. Avoir du monde autour de lui et une ambiance sonore assez forte lui font du bien et lui donne de l’énergie.

 

Les activités à privilégier

Personnellement, je privilégie les activités qui soit

– demandent une bonne réactivité, soit

– nourrissent leur créativité ou

– donnent un sens à leur vie

 

Dans le sport, ce sera par exemple

Le ping-pong, le tennis,… à condition qu’ils puissent jouer le plus possible. Si le cours est collectif et qu’ils doivent attendre chacun leur tour, c’est moins top. ils auront plus d’une occasion d’être distrait et de distraire les autres par ennui… Le côté très répétitif des mouvements peut malgré tout vite les ennuyer.

Les jeux de glisse comme le ski, le patinage, le skate board… Ils adorent la vitesse et se mouvoir avec plus de légèreté.

– Le trampoline. ils aiment les sports “aériens”

 

quel sport peut aider mon enfant TDAh

La musique

De préférence rythmée…

Le piano est particulièrement bons pour renforcer la synchronisation des 2 cerveaux ; Je remarque qu’ils ont une préférence pour les morceaux plutôt rythmés. Les morceaux lents peuvent les ennuyer ou les énerver.

 

Le secourisme, l’aide aux personnes, animaux ou végétaux

Particulièrement sensibles à la souffrance des autres, les enfants TDAh trouvent une réelle motivation à aider les personnes, animaux ou végétaux en souffrance. Ils sont étonnants de créativité dans ce domaine.

 

La sophrologie ou la visualisation créatrice

Ce sont des exercices de relaxation où l’animatrice invite les personnes à imaginer une histoire mentalement. Ces visualisations sont généralement conçues avec un message pour, par exemple, améliorer la confiance en soi ou   apprendre à mieux se connaitre ou être en paix .

A ce sujet, j’ai créé 2 audios MP3 “spécial confiance en soi”  si vous achetez la formation du Dr Lefebure; En mixant ces différentes approches de façon régulière, vous obtiendrez des résultats étonnants avec votre enfant TDAh;

Pour plus d’infos, je vous invite à cliquer sur ce lien: oui, je veux découvrir la formation pour renforcer la confiance de mon enfant TDAh

 

Il existe aussi un excellent livre sur le sujet , des histoires à raconter le soir au lit: Histoires du soir” pour aider votre enfant à s’endormir en favorisant détente, confiance et créativité

 

 

 

Voilà, j’espère vous avoir éclairé sur les activités qui peuvent aider l’enfant TDAh

 

Cela me ferait plaisir d’en savoir plus sur vos enfants TDAh, alors n’hésitez pas à partager quelles sont leurs activités favorites et celles qui les aident à se sentir bien dans leur peau!

Merci de les partager dans les commentaires ci-dessous!

Photo de  Lamus Keller et Alephnull- Fotolia.com

 

Vous souhaitez vivre plus zen avec votre enfant TDAh ?

Découvrez les clés indispensables à son épanouissement

en téléchargeant gratuitement mes livres

    "  7 conseils pour vivre sereinement avec votre enfant TDAh"

"Quelle école pour nos enfants TDAh?paperbackstack_550x498(1)binderlayingopen_550x634

je hais les spams, votre adresse ne sera jamais cédée ni revendue à un tiers
Recherches utilisées pour trouver cet articlequel sport pour un enfant hyperactif,choisir une activité pour son enfant hyperactif,sport pour TDA

One Response

  1. greco marie

    bonsoir mon petit fils qui a 7 ans est tdah et je le prend 15 jours chez moi , je précise moi tjs au travail lunid .mardi suis en congé , le mercredi pas le choix viens avec moi au travail , jeudi et vendredi il est chez mon amie 5 h le matin le reprend ensuite , et vendredi après midi est avec mon mari qu est son grand père et suis la le week end comment avoir une activité pour son problème , suis un peu déboussolée , donner moi certaines activités suis un peu perdue , mais envie que son séjours lui sois agréable merci pour vos bonne idées

Laissez un commentaire