Mon enfant TDAh veut un smartphone, faut-il résister?

Classé dans : l'aider, notre histoire | 1

Aujourd’hui, je réponds à la question d’une de mes lectrices désemparée avec son enfant TDAh. Déjà accro à la tablette, il veut un smartphone comme tous ses copains. Faut-il résister ou pas?

Gros challenge pour nous, parents. Les priver, c’est les marginaliser, leur en donner, c’est ensuite se battre sans cesse avec eux pour qu’ils s’en détachent et s’intéressent à autre chose.

C’est certain que le smartphone a de nombreux avantages et c’est bien pour ça que les parents finissent pas craquer; mais le gros souci avec nos jeunes, c’est que beaucoup en deviennent dépendants!

Lorsque j’entends que certains jeunes dorment avec leur smartphone allumé sous l’oreiller!!!

Prendre conscience des dangers de la téléphonie mobile est déjà un premier pas.

mon enfant veut un smartphone

Photo de Pixels-Pixabay

Le film choc: Thank you for calling / Merci d’avoir appelé

Un film qui parle des dangers de la téléphonie mobile; lorsque mon fils a visionné la bande-annonce, ça lui a fait un choc mais au moins, il est plus conscient des dangers.

Il me semble important d’ expliquer aux enfants et aux ados que leur boite crânienne ne sera complètement formée que vers 18 ans. Avant cet âge, leur boite crânienne est plus perméable que celle d’un adulte. Donc, les ondes électromagnétiques ont un impact bien plus nocif chez eux que chez l’adulte.

D’une certaine façon, c’est comme s’ils avaient un micro-ondes dans les mains; ce n’est malheureusement qu’avec les années que nous verrons les effets sur leur santé.

Voici la bande-annonce du film “Thank you for calling”

Les dangers selon les scientifiques et certains médecins

Selon certaines études scientifiques, il y a les dangers de cancer, d’Alzheimer mais ce que l’on sait moins, c’est  que les ondes électromagnétiques diminuent la production de mélatonine (l’hormone du sommeil, fondamentale dans la gestion de la fatigue et de la régulation du cycle jour-nuit)) et multiplient par 4 la libération d’ACTH qui est une des hormones de stress.

Pour les personnes électro-sensibles, les ondes électromagnétiques peuvent causer des troubles de la mémoire, des douleurs lombaires, des troubles de la concentration, les yeux secs ou fatigués, les toux ou éternuements, de l’irritabilité…

Les ondes électromagnétiques font baisser notre taux de mélatonine

et augmentent le taux d’hormone de stress

Ils constatent également des perturbations au niveau de la barrière hémato-encéphalique, ce qui permet à certaines substances ou microbes de passer plus facilement. Ces dernières années, les médecins ont constaté une augmentation des cas de méningites par exemple …

Ils ont constaté aussi que les ondes électromagnétiques contribuaient à la déminéralisation (surtout en calcium et silicium).

Revenir en arrière n’est pas possible ni souhaitable. On peut juste espérer que l’homme développera prochainement une technologie plus respectueuse de la santé. Mais en attendant, surtout pour les personnes plus sensibles comme les enfants TDAh, il est utile et possible de s’en protéger.

Déjà,

  1. Couper la Wi-Fi et son téléphone portable la nuit.
  2. Les utiliser au minimum et les éloigner de nous autant que possible
  3. Utiliser plutôt les fils, câbles et oreillettes
  4. Pour s’en protéger, il existe la pastille CEF « Téléphone Portable »

La pastille CEF « Protection Téléphone Portable », une technologie russe révolutionnaire au service de notre santé.

En forme de pastille à coller sur les écrans ou téléphone portable, cette technologie transforme les ondes néfastes en ondes bénéfiques pour la santé.

Pour plus d’infos, voici le lien: Protection Téléphone Portable

En conclusion

Concernant nos enfants, vu les risques pour leur santé, au plus tard ils auront accès à ces technologies, au mieux. Le plus dangereux étant le téléphone portable.

Au risque d’être impopulaire à leurs yeux , mieux vaut leur dire non et leur restreindre l’accès autant que possible; De toute façon, qu’ils l’utilisent 1, 3 ou 5 heures, ça n’est jamais assez.

Sans compter que ces “joujoux” représentent aussi une fuite de la réalité. Il est difficile après de les motiver dans des activités qui demandent plus d’efforts et de temps pour atteindre des résultats …

Et vous, votre enfant est-il aussi accro aux écrans? Merci de laisser votre témoignage dans les commentaires ci-dessous!

  1. Dion

    Je ne sais plus que faire
    Ils veulent des jouets mais au final ne s intéressent qu aux écrans
    Je les limite mais ce sont 2 garçons
    6 et 10 ans et quand ils sont obligés de faire autre chose cela fini toujours en bagarre
    Je ne trouve pas de solution

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *