Question/Réponse: Mon enfant est une pile électrique, que faire?

Classé dans : l'aider, le comprendre | 0

Aujourd’hui je réponds à la question de Jessica:

Notre fils de 4 ans et 4 mois est vraiment une pile électrique. Quoi qu’on fasse il n’est jamais fatigué et fait des caprices alors qu’il ne manque de rien sur le plan sentimental ou matériel. On fait des sorties dès que l’on est en congé ou en repos, il est toujours entouré d’amour mais il a un besoin constant de parler, de nous couper la parole, d être toujours en demande. Que faire?”

A cet âge-là, on devrait plutôt parler d’enfant “super-actif” plutôt que d’ enfant hyperactif.Même s’ils ne le sont pas tous, c’est normal à cet âge mais pour les parents, c’est pompant.

Comment faire pour gérer ce trop-plein d’énergie?

Que peut-il se cacher derrière cette hyperactivité excessive?

Comment respecter nos besoins d’adultes?

 

Mon enfant est une pile électriquephoto de Greyerbaby-morguefile

Quand l’hyperactivité cache un besoin

– Besoin de reconnaissance, de plus d’amour. En étant “super-actif”, l’enfant attire l’attention.

– Impression de ne pas avoir sa place au sein de la famille alors l’enfant la prend à sa manière;

– Quand les grandes personnes parlent entre elles,  leur rappeler qu’il est là et qu’il aimerait faire partie du jeu.

Quand l’hyperactivité cache une angoisse

Peur des monstres, du noir, du monde des grandes personnes, de cette planète où il s’y sent étranger. L’action lui permet de fuir cette souffrance.

Quand l’hyperactivité cache l’ennui

Etre coincé entre 4 murs pendant des heures, sans véritable copain alors que l’enfant s’amuserait tellement s’il était libre de jouer dehors comme bon lui semble, à la découverte de mille et une choses passionnantes ou pouvant se défouler sans “déranger”!

 

Aider son enfant à se recentrer

Lorsque nous avons l’impression de tout faire pour son bien et que malgré cela, il nous pompe, l’enfant doit apprendre que la frustration fait partie de la vie; nous ne pouvons pas être présents 24h/24.

Par contre, plutôt que de le punir ou de se fâcher, lui apprendre à se centrer l’aidera à trouver les ressources en lui-même au lieu de puiser l’énergie de l’autre.

Le toucher

Même si vous êtes en pleine discussion d’adultes et que vous n’avez pas trop le temps avec votre enfant. Prenez- le sur vos genoux ou à vos côtés et mettez votre main sur son ventre. ça l’aidera à se centrer et se calmer.

La respiration

Apprenez-lui le jeu du ballon:  ton ventre, c’est comme un ballon ( montrez-lui avec votre ventre). On laisse entrer l’air, il est tout gros puis on le dégonfle peu à peu, pfff…. puis à nouveau, on laisse entrer l’air, on le laisse même rempli une ou 2 secondes puis pffff, on le dégonfle;

Se recentrer dans la nature

Reprendre contact avec l’énergie de la terre et des éléments naturels. Notre véritable ressource. Sous un grand arbre, au bord de l’eau, ou mieux encore, en montagne, en forêt ou à la mer.

Saviez-vous que cette impression d’air pur que l’on y respire est un air chargé en ions négatifs; C’est celui qui nous nourrit véritablement nos cellules. Or, dans nos maisons, nos voitures…, avec en plus un panel extraordinaire d’appareils électriques, nous sommes en excès d’ions positifs.

Je reviens souvent à cette connexion à la nature dans mes articles parce que je suis convaincue que c’est un des plus gros manque de notre société actuelle.

 

P8236222

photo de Rutgers-morguefile

Et vous, comment parvenez-vous gérer la situation lorsque votre enfant est en mode “pompant” et “super-actif”?

Merci de partager vos témoignages dans les commentaires ci-dessous!

 

Vous souhaitez vivre plus zen avec votre enfant TDAh ?

Découvrez les clés indispensables à son épanouissement

en téléchargeant gratuitement mes livres

    "  7 conseils pour vivre sereinement avec votre enfant TDAh"

"Quelle école pour nos enfants TDAh?paperbackstack_550x498(1)binderlayingopen_550x634

je hais les spams, votre adresse ne sera jamais cédée ni revendue à un tiers
Recherches utilisées pour trouver cet articlecomment faire elevt enfants,mon fils est monté sur piles

Laissez un commentaire