Comment aider mon enfant TDAh à mieux réussir à l’école?

Votre enfant est terriblement distrait et inattentif?

Il ne comprend pas les consignes ou les lit “en diagonale” et zappe la moitié des instructions?

Vous avez beau lui expliquer les choses, il finit par comprendre puis quelques jours après, il a tout oublié?

Il met un temps dingue avant de se mettre à la tâche ou se braque à la moindre difficulté?

Il a le sentiment d’être nul et différent des copains?

Votre enfant est probablement dominant “cerveau droit” ; ce qui veut dire que  chez lui, les zones du cerveau liées à la créativité, l’imagination, l’intuition sont très développées. Par contre, les zones liées à la logique, la compréhension et au langage le sont nettement moins.

Fotolia_93013106_XS

Photo de Anita Ponne-Fotolia.com

De futurs excellents créateurs

La bonne nouvelle, c’est que si on les laisse développer leurs forces, il y a de grandes chances qu’ils deviennent de futurs visionnaires, créateurs et porteurs de changement. Ce dont le monde d’aujourd’hui a grandement besoin.

Ou aussi, d’excellents artistes, acteurs, musiciens.

ou d’excellents sportifs,

Ou d’excellents thérapeutes, guérisseurs,

Ou d’excellents entrepreneurs,

Ou le tout en même temps Sourire

Le souci, c’est l’école

A part quelques écoles alternatives ou écoles privées qui développent ces forces, la plupart des écoles ne les développent pas tellement et mettent la priorité sur les intelligences “logico-mathématiques ou linguistiques”.  Autrement dit, la plupart des écoles favorisent les matières liées au raisonnement, la logique et la mémoire.

Dans cet environnement, nos enfants TDAh ne se sentent pas trop à leur place (voire pas du tout) et ont du mal à rester en place et être attentif.

Ce qui peut déclencher un véritable mal-être, une réelle souffrance. Qui va déclencher de l’agressivité et de la colère. Une cercle infernal…

Que peut-on faire pour qu’ils tiennent le coup – et nous parents, par la même occasion?

Je vois que de plus en plus de parents retirent leur enfant du système scolaire, ce qui peut être une des solutions. Mais personnellement, je préfère que mon fils parvienne à trouver sa place dans un système qui reflète notre société actuelle. Ceci dit, il est dans une école à pédagogie active, ce qui est déjà mieux que les écoles traditionnelles…

Mon secret pour qu’il réussisse mieux à l’école

Mon secret, c’est mon accompagnement avec les outils du Dr Lefebure, dont l’alternophonie. L’alternophonie est une bande-son créée par le Dr Lefebure qui stimule les liaisons entre les 2 hémisphères cérébrales. Telle une gymnastique du cerveau, elle permet d’améliorer les capacités cérébrales;

Donc, pendant l’étude et les devoirs à la maison, mon fils porte des écouteurs qui diffusent cette bande-son. Je vois qu’après quelque minutes, il se détend et se concentre mieux sur ce qu’il a à faire. Il parvient également à mieux comprendre et faire attention aux consignes.

Il existe aussi le brain-gym qui stimule les échanges entre les 2 hémisphères cérébrales. Mais l’ avantage de l’alternophonie, c’est de pouvoir l’écouter tout en travaillant, ce qui est plus efficace et prend moins de temps.

Avec mon fils, j’ai aussi plus facile à lui faire écouter une bande-son que de lui demander de faire de la gymnastique – il a 12 ans. Peut-être qu’avec de jeunes enfants, ça marcherait, bien qu’avec des enfants TDAh, j’ai des doutes sur leur bonne volonté de participation…

Si vous voulez en savoir plus sur cet outil ou vous le procurer,  je vous invite à cliquer sur ce lien : comment améliorer ses capacités cérébrales  pour mieux réussir à l’école

Pour toute question, vous pouvez la poser dans les commentaires ci-dessous.

Vous souhaitez vivre plus zen avec votre enfant TDAh ?

Découvrez les clés indispensables à son épanouissement

en téléchargeant gratuitement mes livres

    "  7 conseils pour vivre sereinement avec votre enfant TDAh"

"Quelle école pour nos enfants TDAh?paperbackstack_550x498(1)binderlayingopen_550x634

je hais les spams, votre adresse ne sera jamais cédée ni revendue à un tiers

2 Responses

  1. Suzelle Mongrain

    Ce qui me fascine et bravo, c’est que vous parlez de la méthode du Dr Lefebure, cela fait un peu plus de 30 ans que j’utilise la méthode et d’abord pour mon enfant ensuite pour de nombreux parents et enfants.

    J’ai constaté,depuis ce temps, que des effets très positifs. Je peux même avancer que pour des enfants seulement 15 jours de travail, à tous les jours, environ 6 minutes par jour et vous avez déjà changements espérés et mon premier exemple est à la suite de la rencontre du DR Lefebure, j’ai eu à faire l’expérience avec mon enfant, de 50% constaté avant Noël mon enfant à terminer en juin son année scolaire avec 81% et cela a fait toute la différence au niveau du comportement et son amour d’apprendre les mathématiques et autres surtout de fonctionner sans avoir toujours besoin de notre aide, les années suivantes quel bonheur il a toujours excellé par la suite.

    Je vous encourage à continuer car M Lefebure souhaitait surement au fond de son cœur que sa méthode aide tous les parents et les enfants de la planète. Quel bonheur d’avoir une méthode aussi simple et si agréable car regarder une lumière pour des enfants hyperactifs cela permet de les centrés sans effort et ils en redemandent, ce que je remarque à tout coup.

    La clé est la régularité dans l’application 15 jours à 30 jours et voilà la liberté. Et que dire des effets sur notre créativité.

    Je suis plus que convaincu,

    Suzelle Mongrain
    Centre de dynamisme intérieur
    Québec Canada

  2. […] en savoir plus, je vous invite à découvrir les travaux du Dr Lefebure. Ce docteur a fait de remarquables découvertes pour améliorer ses capacités cérébrales, […]

Laissez un commentaire