Les 5 phrases qui donnent des ailes à nos enfants TDAh

Classé dans : l'aider, Mieux apprendre | 25

Avez-vous déjà remarqué à quel point votre enfant TDAh est sensible aux remarques?

Et à quel point  il est important de soigner sa communication avec lui si l’on souhaite qu’il développe sa confiance en lui.

 

Pourquoi est-il si important de connaitre ces phrases qui font du bien à nos TDAh?

Les enfants TDAh sont particulièrement sensibles et les remarques que nous leur faisons peuvent littéralement leur donner des ailes et les rendre capables de déplacer des montagnes si elles sont positives et, à l’inverse, elles peuvent les plomber et les rendre encore plus insupportables si elles sont négatives.

Si l’on filmait la vie d’un enfant TDAh ne fût-ce qu’un jour, nous serions sidérés de voir le nombre de remontrances qu’ils encaissent sur la journée; Je ne suis pas sûre que vous le supporteriez sans tomber dans la dépression ou la révolte.

Les 5 phrases qui donnent des ailes à nos enfants TDAh

Photo de K_P Adler-Fotolia .com

Voici les 5 phrases qui donnent des ailes à nos enfants TDAh

1. Je te félicite

L’autre jour, l’instituteur de mon fils le félicitait car depuis 15 jours, il n’y avait plus eu de plainte à son sujet dans la boîte à billets des enfants de la classe. Chose qui pourrait paraitre évidente et normale pour la plupart d’entre nous. Pour mon fils, ça relevait du véritable défi. Je suis contente que son instituteur s’en soit rendu compte et l’ait encouragé. Je voyais sa fierté quand il m’en parlait le soir. Depuis, il n’y a pas encore eu de nouvelles plaintes…

A chaque petite amélioration du comportement de votre enfant TDAh, surtout, félicitez-le, ça l’encouragera à continuer dans ce sens. Il ne s’agit pas de le comparer aux autres qui eux, font ces choses-là naturellement sans effort. Comparez-le à lui-même.

 

2. Tu peux être fier de toi

Un TDAh, de par sa différence et son sentiment d’inadaptation, manque cruellement d’estime de lui et de confiance en lui; Cette mauvaise image qu’il a de lui ne fait que renforcer les problèmes, c’est un cercle vicieux. Alors, soutenez-le positivement à chaque succès ou amélioration, c’est la meilleure façon de lui redonner confiance et améliorer son estime de lui.

Rappelons-nous que les défis pour un TDAh, ce n’est pas seulement réussir à l’école, c’est aussi se mettre plus vite à la tâche, terminer son travail, ne pas oublier ses affaires, attendre son tour, écouter l’autre, ne pas parler à tord et à travers, rester assis sur sa chaise, se mettre plus vite au lit, être prêt au moment de partir…

 

3. C’est vraiment bien ce que tu fais

Que l’enfant TDAh soit reconnu dans ce qu’il fait de bien. Que ce soit quand il joue, quand il dessine, quand il crée…

Dans nos pays, nous avons l’habitude (de par notre éducation) de toujours mettre le doigt sur ce qui n’est pas bien et ce qui est bien passe complètement inaperçu. Voir toujours le verre à moitié vide plutôt qu’à moitié plein.

Là, il nous faut vraiment rompre avec l’éducation que nous avons reçue. Nous savons maintenant scientifiquement que les phrases positives ont un réel impact positif sur nous à tous niveaux. Alors, éduquons nos enfants à positiver, soyons un modèle pour eux.

 

4. Ton idée est géniale

Ton idée, ton projet, ton dessin, ta maquette…peu importe; Que l’enfant TDAh soit mis en valeur là où sont ses forces, quelles qu’elles soient.

Ce n’est pas parce que créer, imaginer, inventer est facile pour eux et qu’ils aiment ça qu’il ne faut pas mettre leurs créations en valeur. Comme tout un chacun, ils ont aussi besoin de reconnaissance et d’encouragement.

 

5. Oui, tu peux y arriver

Croire en eux, même s’ils ont des difficultés que d’autres n’ont pas. Si l’on souhaite qu’ils croient en eux, c’est à nous, éducateurs, de le faire en premier.

Lorsque l’école de mon fils (l’école ouverte de Lasne) participait l’autre jour à un cross inter-scolaire, j’étais frappée de voir que toute l’école, aussi bien le directeur que les professeurs et les élèves , tous encourageaient chacun des participants jusqu’au dernier. Les derniers étaient même ceux qui recevaient le plus d’encouragements, j’en avais les larmes aux yeux.

Résultat, tous ces enfants, sans exception, faisaient du mieux qu’il pouvaient, non par rapport aux autres mais par rapport à eux-mêmes. A la fin, les professeurs les félicitaient sincèrement pour l’effort qu’ils avaient tous fourni.

 

En conclusion

Vivre avec un TDAh tous les jours est loin d’être facile. Et pourtant, il y a des petites choses qui faites quotidiennement, améliorent son moral et son estime de lui et par la même occasion, la relation entre vous et lui.

Alors surtout,  voyez le verre à moitié plein le plus souvent possible, Vous verrez, c’est réciproque, ça vous fera du bien également Sourire.

Bonne chance…

Il y a des écoles qui, de par leur pédagogie et leur communication bienveillante mettent plus les TDAh en valeur, ce qui est le cas de l’école actuelle de mon fils à Lasne. Si vous souhaitez en savoir plus sur les caractéristiques de ces écoles, téléchargez gratuitement le guide « Quelle école pour nos enfants TDAh? » ci-dessous.

Et vous, quelles sont les phrases qui ont des effets très positifs sur vos enfants TDAh?
Merci de les partager dans les commentaires ci-dessous.

Vous souhaitez vivre plus zen avec votre enfant TDAh ?

Découvrez les clés indispensables à son épanouissement

en téléchargeant gratuitement mes PDF

    "  7 conseils pour vivre sereinement avec votre enfant TDAh"

"Quelle école pour nos enfants TDAh?paperbackstack_550x498(1)binderlayingopen_550x634

je hais les spams, votre adresse ne sera jamais cédée ni revendue à un tiers

Recherches utilisées pour trouver cet articletdah enfant,cadeau adapté pour enfant tdah,jeux de société pour tdah,ma mémoire s affaibli mes pensé devient flou qu\es qui provoque ça dans mon cerveau,quels livre conseillés quand on a un enfant tdah,tdah enfant phrase

25 Responses

  1. Aurélie

    Effectivement, les mots sont puissants. Mon enfant se sentait « nul » en anglais (échecs tout au long de l’année), jusqu’à ce qu’un prof (cours extra-scolaires) lui dise qu’il avait une bonne mémoire et un bon accent… Ce prof extra-scolaire rajoutait qu’il était très bon dans cette matière. Les résultats de mon enfant ne sont pas encore très positifs, mais il se sent « mieux » avec la langue. Et nous, parents, sentons dorénavant chez lui, l’envie de l’apprendre.
    Il faut dire que l’an passé, le taux de réussite en anglais reflétait une moyenne de 7 élèves sur 30! Comment motiver des élèves dans ces conditions ???? Et quand on pose la question au professeur sur ce taux déplorable…. C’est simple! La réponse est: « ils sont tous nuls cette année »… J’avais l’impression qu’on comparait le groupe d’élèves à « un mauvais cru ».

    • Aurélie

      Bref, vouloir acquérir certaines compétences est tout à fait honorable. Mais, soyons ouvert à une pédagogie plus moderne (surtout dans le cas de l’apprentissage d’une langue)! Jouons avec les élèves (non, ce n’est pas parce qu’ils sont ados qu’ils ne peuvent plus ou n’ont plus envie de jouer; bien au contraire)! Soyons au goût du jour et trouvons des chansons à écouter qu’ils adorent et qu’ils pourraient traduire dans la joie. Partons peut-être de là pour amener la théorie, et non l’inverse. Amenons des jeux de société en classe (même pour des ados!). Demandons-leur d’écrire un petit texte sur un sujet qui les passionne (idem pour l’oral). Faisons leur jouer une petite pièce de théâtre. Je pense qu’il y a vraiment moyen d’apprendre une langue en s’amusant.
      Et pour terminer je conseille à tous (parents d’enfants TDAh ou non) le livre « Apprendre autrement avec la pédagogie positive ». C’est un concentré de « trucs et astuces » positifs pour nos enfants. Bonne lecture!

  2. Valérie Michiels

    Merci pour ton partage très enrichissant, Aurélie!
    L’expérience de ton fils en anglais, je l’ai connue des dizaines de fois avec des élèves au piano, complètement « cassés » par leur professeur précédent. alors que le rôle d’un professeur devrait être en principe de trouver la bonne façon de leur apprendre plutôt que de considérer l’élève comme incapable.
    Je ne connais pas ce livre « apprendre autrement avec la pédagogie positive », je vais me le procurer sans tarder et peut-être en faire une chronique dans le blog…

  3. ABBACILYNDA

    merci, vous venez de me rappelez mon incident avec les professeur de mon fils qui ne voulez croire a l ‘ HIPERACTIVITE de mon fils , quand elle ma convoquer pour m’interroger sur les différent comportement de mon fils qui gène les autre élèves exp il se lève plusieurs fois de la chaise , il laisse souvent ses stylos sous la table sa veste sur la chaise il parle son attendre la parole il ne recopie pas tous du tableau, je luis répondu qui il étai simplement HIPERACTIF et qu’ il soufre de l’inattention même dans la lecture il saute plusieurs fois les lignes , elle ma crier au visage en me disent SI SI SI il le fais juste pour m’embêté et pour me faire écrire a sa place tous les mots qu’il oubli a chaque fois, et c’étai le même problème avec l’autre prof et c’était l’année de calvaire pour mois et mon fils, tout le tempe des cris des insulte des mocri de la par des prof des élève des ……. c’étais toujours luis le coupable . mais heureusement aujourd’hui après toute cette souffrance il est entouré avec des profs et un psic qui le comprenne.merci mon dieu

  4. Valérie Michiels

    Encore un p’tit loup qui n’a pas eu un parcours facile, ils sont des milliers dans le cas. Heureusement qu’il soit entouré actuellement par des personnes qui le comprennent, c’est ce dont ces enfants ont le plus besoin.
    Merci pour votre témoignage, Lynda.

  5. Lucie

    Moi ma fille a un TDA et est maintenant rendu à 22 ans, nous avons découvert ce problème en 6e année car nous la croyions paresseuse (c’est souvent ce qui arrive quand il n’ont pas l’hyperactivité)….Je vais vous faire une histoire courte mais je ne l’ai jamais laché et je l’ai toujours encouragé, elle est maintenant finissante au cégep en éducation spécialisée et elle me dit souvent, « Maman si tu n’avais pas été là pour moi je travaillerais dans une usine je pense» quand elle me dit ça, ça me touche et je suis vraiment heureuse de ce que ma fille a accompli malgré le fait que c’est pas évident pour eux….

  6. Dan

    Moi aussi ma fille est tdh, elle a maintenant 24 ans, ns ns sommes apperçu de son tdh au sec car au niveau pédagogigue elle est quand mm forte … Mais ça n’empeche pas qu’elle a eu plein de difficultées au niveau estime de soi ,confiance en elle ect, elle vient de finir son bac à l’université et elle a un emploi a temps plein …encouragé vos enfants à pas lacher et rester positif ils vont réussir .

  7. Genevieve Braun

    Mon enfant est tdha avec impulsivité.. cest pas toujours facile et tout les commentaires et les solutions sont les bienvenues!!

  8. Marie

    Moi aussi mon fils de 6 ans est TDAH, vraiment par toujours facile, les crises interminable. Depuis, la médication cela va beaucoup mieux, par contre j’aime beaucoup avoir des conseils sur comment le rendre plus sécure ainsi que l’estime de soi.

  9. Valérie

    Merci pour tous vos commentaires et très bonnes questions. Je tenterai d’y répondre dans les semaines qui viennent ou d’interviewer des experts à ce sujet;

  10. Jean

    Pour
    ABBACILYNDA
    27 décembre 2014
    Et tout les autrees
    Je n’ai pas beaucoup de temps
    C’est un peu pêle mele,desoler
    ——-

    C’est malheureusement trop rependu de s’imaginer que c’est pour pousser le professeur a bout

    J’ai 34 ans
    Gros trouble de l’attentions mais pas d’hiper activité
    Gros troubles de dislexi et dyshorthographie

    Moi j’etais toujours puni
    Ils disais a mes parent que je refusais d’apprendre l’alphabet et ensuite d’ecrire, ensuite de faire des fautes…

    Mais enfant, ils ne m’ont jamais confronté, voici mon conseil

    —–
    Filmez a l’insu de l’enfant;
    Prendre un intervenant inconnue
    Assisté des parent

    Et questionner l’enfant objectivement
    (Car subjectivement ils ont trop souvent lmhabitude de nentir et se blamer pour écourté l’interventions)
    Questionnez le sur
    Quel intentions il a
    Fait- il exipres pour faire chier le professeur…
    Mettez de la pression
    (Il vie sous pression, et lorsqu’elle augmente, il dois apprendre a se debattre, au lieux de s’ecrouler)
    Faut qu’il explose en pleur
    Vous allez voir qu’il va vous surprendre, il va parler des difficulté qu’il à, des sacrifice qu’il fait, de la detresse et de la solitude qu’il vie dans ses malheur…

    Ensuite sans le dire a l’enfant
    Faite visionner prof direction…
    Du video
    Vou n’aurez plus jamais a intervenir
    Son dossier ne seras pas remplis de mensonge

    Et l’enfant comprenderas, que quand tu te defant quan tu dis les choses pour de vrais ça rapporte!

    Toutes le reste de sa vie, il a se deffendre

    Il est prouvé que plus lmenfant a de troubles, et qu’il dois se deffendre
    Plu il y a de chance de reussir dans la vie, car tout necessite un effort…l’effort ne nous fait pas peur
    L’entreprenaria est fait pour nous!…

    Quelque chose que je ne voie jamais sur nous, c’est qu’on écoute trop nos maman, on attend trop d’elles
    Car elles nous disent de ne pas se deffendre
    L’on dois lur expliquer que les gens s’imagine qu’on est pas jeantil parcequ’il sont incapable de consevoir que tu aie réellement oublier tes bottes, d’ecrire tel chose…
    Tu as l’obligations de conpensé
    Lorsque tu en as l’oportunité demene toi pour qu’il voie que tu est bien intentionner…
    Apprend a bien parler avec des mots
    Clair
    Si tu te fais acuser, repond la verité
    Si tu te fais harceler defend toi, avec la force necessaire pour regler le plus rapidement sans trop de force
    (Verbal, phisique)
    Courage, t’eviteras toujours des mois de malaise
    Dire quand tu panique avec un travail
    Dire quand tu te sent depourvus

    Instaurez que dans la maison pus de mansonges, mais assumer vos niaiserie
    Ce que ca vas amener, c’est que vous allez pouvoirs defendre vos enfants sans hesitations

    Ne leurs cachez rien
    Tout ce dit, mais il y a une maniere pour dire chaque chose

    La vie va les batter toutes keurs scolarité, et smil ne sont pas plus adulte que tout les autres ça continueras a leurs travails et a leurs familles…

    Eveillez les
    Leurs faire sauter l’enfance insouciante, est le meilkeurs cadeau que vous pouvez leurs faire…

    Transformé leurs desavantage en avantage

    Enseignez leurs surtout les vakeurs du bien et du mal
    Mettez les en situations (verbalement)
    , forcez le a donner un jugement, ensuite mettes le dans la situations inverse, la tu pense quoi
    Ensuite mettez le a lminverse ave les consequance…ainsi de suite
    Pour q’il conprene que chaques choix amene du bien et du mal…
    L’empatie commence par soi, mais ne pas reflechir assez amene du malheur et des remor…

    C’est des outil essentiel

    Nos charniere ne sont pas les meme que les autres, et nous devons s’adapter aux bon endrois…

    Jouez a l’avocat du diable
    Pour ou contre tel chose pourquoi
    Quand il maitrise
    Vous l’obligez a prendre ce qu’il ne veut pas (plus difficile a deffendre)

    Etre gentil ne veut rien dire dans ce monde
    Ne pas se deffendre c’est se stigmatiser,pour se victimiser perpétuellement

    Outillez le pour qu’il parle
    Pour qu’il argumente
    Pour qu’il se defende
    Pour qu’il n’hesite pas
    Pour qu’il se fasse confiance

    Pour se faire confiance, ca pend des connaisance, de l’experiance, de la sagesse
    Par consequant, l’enfance insouciante est terminé!

    Bonne chance!

  11. Valérie

    Merci beaucoup pour ce beau témoignage, Jean.
    Vous avez raison, il faut outiller ces enfants pour qu’ils puissent exprimer ce qu’ils vivent au quotidien. La première étape, c’est de leur donner confiance en eux, ce dont ils manquent cruellement!
    Mais les choses commencent à changer. Et c’est avec des témoignages comme le vôtre que les consciences changeront.
    Bonne chance à vous aussi!

  12. ABBACILYNDA

    MERCI beaucoup, vous venez de m’éclairer pas mal de situation que je ne savais pas comment les gérés, MERCIIII
    N’oublier pas si vous avez le temps de nous donner d’autre explication SVP on est vraiment perdu face a ces enfants

  13. Valérie

    Quel est votre plus gros problème ou plus grande frustration pour lesquelles vous n’avez pas encore eu de réponse?

  14. ABBACILYNDA

    Lui donner un traitement « LA DERALINE »comme ma conseiller mon beau frère qui luis donne déjà a son fils Age de 23ANS qui habite à Californie,? ou continuer à un traitement naturelle avec une alimentation saine et bcp d’activité physique et intellectuelle pour l’outiller et l’encouragé sans y recoure à la médication , répondez mois SVP je n’arive pas à décider seule j’ai peur qui il devient accro a ce médicament, de ces effet secondaire…ETC

    • France

      Bonjour Abbacilynda,
      Je suis une étudiante à la maîtrise en psychoéducation et j’ai été diagnostiquée avec un TDAH l’année dernière à l’âge de trente ans. Pour avoir fait partie dans le passé des personnes qui n’étaient pas d’accord avec la médication puisque je trouve que ça rendait les enfants très amorphes, je comprends votre dilemme. Tout d’abord, c’est effectivement une bonne approche que d’opter pour des solutions naturelles avant de se tourner vers la médication. Encore plus si l’enfant est jeune, il y a déjà assez de surmédicamentation comme ça! Il est aussi important de savoir que la médication est simplement un aide qui permet de ce concentrer plus parce qu’elle calme l’esprit hyperactif et le besoin de bouger constamment, toutefois, à elle seule la médication n’est pas suffisante. En plus d’avoir beaucoup d’énergie, parfois d’impulsivité, le cerveau présente des difficultés au niveau de ce qu’on appel les fonctions exécutives (lobe frontal), c’est cette région du cerveau qui permet de structuré nos idées quand on parle ou écris ou encore quand on fait une recette. Cette région sert aussi à la perception du temps, l’organisation, à se rappeler de toutes les consignes que maman nous donne, etc. La médication n’a pas d’effets à ce niveau, il est donc bénéfique de fournir une structure (routine de repas, de sommeil, devoir à la même heure, mêmes pièces) à la maison et à l’école afin de mettre en place les conditions de succès gagnantes (surtout ne pas oublier les encouragements fréquents). Certains enfants vont aussi d’ailleurs très bien fonctionner avec seulement la structure.

      Concernant la dépendance à la médication, je ne les connais pas tous, alors je ne peux pas me prononcer sur tous, mais en ce qui concerne la classe des méthylphénidates (ritalin, vyvanse, concerta, etc.) il n’occasionne aucune dépendance, de plus ils font effet dès le moment où tu le consommes pas besoin de le prendre pendant deux semaines avant de voir des résultats. Pour les effets secondaires, effectivement il en a quelques un. Chaque personne est différente, mais pour moi et plusieurs autres personnes que je connais le vyvanse ne fait que coupe l’appétit, j’ai un peu plus chaud et j’ai la bouche plus sèche (il en a plus que ceux-ci), mais personnellement ce sont des effets secondaires qui son très acceptable en comparaison au bénéfice que j’en retire. Il est important de savoir que si l’enfant a trop d’effet secondaire, c’est que le médicament ne lui convient pas, le médecin se devrait de changer de classe de médicament. À ce sujet, au début il y a une période de test, comme on est tous différents le médecin fait de son mieux pour trouver la bonne recette, d’abord il commence par prescrire de petite dose et se devrait de faire un suivi quotidien avec des grilles d’évaluation (sur les effets secondaires) à remplir pour voir l’évolution (même si ce n’est pas facile d’avoir un rendez-vous, c’est important de faire le suivi). Cette période est possiblement la plus inquiétante, parce qu’on entend parler de plein d’effet négatif et parfois on les constate aussi chez l’enfant, mais c’est uniquement le temps que la bonne recette soit trouvée et après ça se replace.

      Maintenant, un aperçu de comment ça se passait pour moi dans ma tête et mon corps quand j’étais petite durant les examens (encore maintenant si je ne prends pas ma médication). Tout d’abord, au moment où j’ouvre mon exam mon cerveau va tellement vite (le stress où toute autre émotion accentue ce phénomène) et pendant 10 à 15 minutes mes yeux se promènent d’une question à l’autre sans être capables d’en lire une au complet. J’entends tous les bruits autour de moi, même le bruit de mon propre crayon me dérange. Finalement, je commence mon examen, et parfois sans que je puisse l’expliquer j’ai commencé par le milieu et quand j’arrive à la fin je réalise que je n’ai pas fait le début. Le problème c’est que j’ai perdu tellement de temps à saisir les questions qui demandent plusieurs réponses et à structurer ma pensée pour répondre que je n’ai pas assez de temps pour finir. Sans compter que tout au long de mon examen je me bats avec une envie de me lever et de courir; si bien que je deviens comme un volcan et j’ai l’impression que je vais péter au frette par en dedans. La médication calme tout cela et me permet de me rester calme sans avoir besoin de trop bouger et les bruits me dérange beaucoup moins.

      En terminant, je veux aussi préciser que la médication n’est pas une solution miracle, si l’enfant est fatigué, stressée, triste qu’il ait faim ou encore très heureux, il est fort possible que la médication ne fasse pas effet comme d’habitude, c’est normal, ça ne veut pas forcément dire qu’il faut changer de médication. L’apprentissage de la gestion des émotions et l’autorégulation aident beaucoup pour mieux gérer ces moments.

      Voici, donc une petite tranche de mes connaissances personnelles et théoriques sur le sujet. La décision n’est définitivement pas facile à prendre et j’espère vous avoir aidé un peu. Si jamais vous optez pour la médication, rappeler vous la période d’essai n’est pas toujours agréable (sans être désastreuse non plus et pas toujours longue), mais ne désespérer pas quand vous verrez les changements (meilleure écoute, plus calme, dort toute la nuit, meilleur résultat scolaire, meilleur gestion des émotions, etc.) il n’y aura pas de mot pour exprimer l’émotion.
      *Un livre qui explique encore plus en détail ce dont j’ai brièvement parlé est le livre de la Dre Annick Vincent: Mon cerveau a besoin de lunette. C’est le TDAH expliquer aux enfants. Moi j’ai la version pour adulte: Mon cerveau a encore besoin de lunette. Ils coûtent 20$ et c’est un 20$ bien investi.

      Bonne chance dans votre prise de décision.

    • France

      ohoh! Voyez-vous petit déficit d’attention ici vous parlier de la deraline, ça je ne l’ai pas vue! Ha!Ha! Une chance que j’écris vite! =)

  15. Caroline Girard

    je voudrais répondre à abbacilynda sur la médication. Ma fille a 14 ans et a un TDA sans hyperactivité. Et elle prend une médication. Pour elle, ce fut une délivrance!!! Nous avons passé plusieurs années à nous questionner sur la médication et un jour je me suis dit: si ma fille souffrait de diabète, je lui donnerais de l’insuline sans me sentir coupable!!! Alors nous avons essayé et pour elle, ce fut véritablement une délivrance…. Elle est mieux dans sa peau, se sent heureuse pour la première fois de sa vie, sa confiance en elle est remonté comme une flèche, etc,etc….. Le conseil que je voudrais vous donner est le suivant: Faites vous confiance pour juger ce qui est le mieux pour votre enfant. Si d’utiliser les méthodes alternative marchent, alors ne chercher pas plus loin…. Si elle ne marche pas, essayer la médication…. Et questionner vous tout le long: est-ce qu’il aide mon enfant, est-ce qu’il se sent mieux etc… Et parlez-en avec lui, est-ce plus facile pour lui, est-ce qu’il voit une différence, regardez aussi comment est sa posture…. Est-il recroqueviller ou plutôt plus ouvert…. Vous êtes sa maman, faites vous confiance…. Si la médication n’est pas la solution pour lui, vous saurez l’arrêter! Passez une excellente journée!

  16. Jean

    important avant de lire la suite:
    je suis un cas lourd, tout ne s’applique pas a votre enfant, mais de conaitre les cas lourds,
    permet dselon moi, de comptendre les réelles méchanisme qui cause ces conséquance…

    et selon moi toujours il est mieux de faire une erreur avec les bonne raison,
    que de faire la bonne chose appuyé sur de movaise et qu’elle m’éclate au visage trop tard!

    un peu comme notre sentiment d’impuissance face au institutions scolaire constituer d’un paquet de rouage
    qui sont là pour vous donner de la misère …et vous faire abandonner
    —————————————————–
    Livre a faire lire a vos jeunes
    mon neveu et autres les ont lue et ça les a aidé, (perso, je procrastine trop)
    « Mon cerveau a besoin de lunette » = jeune et jeune adulte
    « mon cerveau a encore besoins de lunette » = Adulte plus vieux

    Je vais encore vous écrire une brique désolé, mais je resent votre besoins… votre détrresse

    Sachez ceci, aujourd’hui, je n’échangerais pas mes troubles neurologique et de l’attentions,
    contre une vie normal ou plustot un corps normal…

    l’adage c’est en forgeant qu’on devien forgeront est vraie
    pratiquez vous a être parent, vos enfants se pratiqueront pour devenir homme/femme

    je veut dire de donner toutes les outil a vos enfant pour qu’ils deviennent adulte
    ne les infantilisez pas en les tenant trop par la main
    je m’excuse a l’avance si je dérange, mais parfois la vérité dérange
    sachez une chose
    la vérité quoi que dérangeante, seras toujours garant de bien être et de bonheur
    la dure réalité, qui rattrape l’endoctrinement, projetteras votre enfant et vous même dans une détresse incommensurables
    car elle est toujours accompagné de démarches pénibles et de conséquence désagréable
    ————————————————-
    un homme, ou une femme ça n’arrive pas a 18ans
    qu’il aie des troubles de attentions ou pas

    servez vous de cette métaphore, de mon cru:
    imaginez un funanbule sur une corde a 25 centimètre plus élevé que la poutre sur lequel vous avez les pied

    La corde sous ses pieds, élargie de 1 centimètre par année

    donc
    votre jeune marche sur sa corde
    pendant que vous avez les 2 pied sur la vôtre rendu de la largeur de votre age en centimètre
    la vôtre à sois 25cm, 30cm 40cm peutêtre même 55cm de large…

    tout ce qui suit est graduel:

    bébé faut le prendre et le tenir, a 1 ans, il va pouvoir commencé a y marché

    enfant faut lui montré par ou aller le laissé sur ces pied , mais tenir son balan car elle est moins large que son pied
    par moment il passeras des moment d’équilibre, seul sans aucune interventions de votre part
    il commence a réalisé, qu’il peut changé la direction que cette poutre prend (ses valeurs profonde)
    il commence a réalisé qu’il y a des virage obligatoire et qu’en plus il y a des obstacle…
    et par conséquent il commence a réalisé que parfois
    vous n’êtes pas assez proche pour le tenir, qu’il dois faire plus attentions parfois
    ***si vous le porté encore ses jambe vont s’atrophier, et son équilibre seras toujours son problème

    L’adolescence, ce n’est plus une corde mais une bonne poutre qui est plus large que son pied;
    il marche donc seul sur la sienne maintenant, presque en permanace, mais vous intervenez souvent au quotidien
    il faut être là quand, il y a perte d’équilibre, et le remettre dans la bonne direction
    quand vous le faite, vous devez lui enseigné a regardé plus loin, pour ne pas être surpris par quoi que ce soit
    (exemple en voiture, si tu ne regarde pas assez loin, tu ne te rend pas compte que tu dois changé de voie, car la voiture stationné, va te bloqué)
    il commence a réalisé qu’il dois se méfié, des gens car eu aussi peuvent le faire tombé maintenant
    et il constate que les conséquence existe…
    si vous avez trop peur pour lui, si vous resté trop près il ne voie pas où il va,
    vous le caché, vous le faite pour lui, il ne voie pas les tournant, les obstacle que cette poutre peut contenir
    si vous lui avez enseigné a avoir peur, il ne progresseras pas assez vite

    si vous tentez de le porté encore, fous flancherez, a cause de son poids,
    vous n’aurez plus de vie, et en plus vous soufrirez du regard externe

    L’adulte de plus en plus vieux (lobe frontale ou siège la conscience, inintelligence, finit de se formé a 32ans)
    continue toujours de maturé, même après 32 ans,
    ils continue toujours d’être de plus en plus alaise et libre de mouvement
    et en plus, s’il a pu expérimenté il a une dextérité une prévoyance et une sagesse a toute épreuve

    si vous lui avez tenu la main, jusqu’ici il n’est pas bon dans rien il est retardé il en soufriras
    il seras handicappé, (qu’il aie un trouble de l’attention ou pas…)

    et un probleme plus grave encore, que je voie beaucoup aussi, (ses parents aimant ont voulu le protégé…)
    c’est que son éducation l’à mené a croire faussement qu’il étais le meilleur, le plus inteligeant,
    l’ont protégé de toutes conséquance, lon gavé de cadeau, ont cédé a tou ces caprice,
    L’on empêché d’avoir mal (je vais y revenir)
    mais tout en lui fesant croire faussement que sa dextérité sa prévoyance et sa sagesse, étais parfaite
    il se met alors a avoir des opinion, vouloire décidé, ne veut pas écouté personne
    se fait son opinion sur tout, et maltraite les gens qui les entoure, avec uniquement de la compassion, pour eux même!
    des monstre d’égoisme

    Ces monstre d’égoisme:
    leurs petit problème même pas important est a leurs yeux, plus important que les vrais gros problème de leurs proche

    ça peut même aller a :
    « bin la je veut jouer a mon jeux vidéo, plutot que d’aller te porté et t’attendre le temps d’aller voir ton médecin »

    ******************************************************
    maintenant mettez le mot l’équilibre, a toutes les sauces
    c’est son équilibre mental, sa fragilité, sa confiance, sa capacité a controlé ses émotions
    sa capacité a gerré sa vie, a avoir une blonde un chum, un apartemeant une femme un mari, des enfants, une maison
    la capacité à s’occupé de vous
    et relisez a partir du début
    ******************************************************

    je revien au fait d’empêché d’Avoir mal:
    vous avez vu comment un enfant souffre quand il pleur!
    C’est parcequ’il ne s’est pas fait de couche protectrice face a la douleur intérrieur
    si il ne se la fait pas enfant, il va se la faire adulte
    avez vous déja entendu parlé des conséquance de ne pas avoir fait enfant ce qui aurais du??
    C’est pire! tant santé phisique que santé mental

    pour faire simple, pensé a la variselle!
    et maintenant pensé a celui qui fait térapie sur térapie, parcequ’il soufre de solitude et qu’il veut changé pour vrais
    qui dois apprendre adulte que son agressivité, qui déverse sur sa femme et ses enfants sont mal!
    C’est excessivement lourd de conséquance

    ——————————
    retour plus légé 🙂
    ———————–
    vos jeunes
    ils doivent bouger, courir grimpé et se faire mal
    pour bien percevoir tant par leurs sens que par leurs instinct
    lorsqu’il bouge dans leurs environnement spatial

    (a peu près dans cette ordre)
    ils ont besoins d’aprenne a se sortir seul
    1er-de leurs bétise (phisique)
    2e- que ça guerri de la peau
    3- qu’ils sont capable de s’en sortir seul
    4-que rien est si grave que ça (si tu te ratrappe)
    5-que quand tu te démène pour ratrapper (compensation), ca marche
    6-que si je me force avant bin je réussi sans me mette dans les ennuits
    7-que le phsychologique est soumis aux même lois que le phisique
    etc.
    ————————————————————-
    parcour personnel
    depuis tout petit je suis, jeantil, bien intentionné, pas dutout nerveux de nature (milieux familial sécurisant), moulain a parole, , impulsif pour couper la parolle, prendre trop de place… curieux, mais avec la faculté de comprendre les méchanisme de beaucoup de choses…
    l’on disait de moi avant mes 6ans, qu’a 6h je me levais et peu importe ou j’étais a 18h je me couchais où j’étais

    Plus vieux
    j’étais une marmotte, toujours fatigué, jusqu’au alentour de 14h
    quand je me levais tot avant 11h (ce que je fesait chaque jours) brulure d’estomac
    mal dans les cuisse dans les jambes…

    tout ce qui étais travail lecture écriture, m’épuisait
    les mathématique étais tellement facile, que j’aidais les autres a la demande de mes professoeur, parceque je parvenais a discerné ce que les autres ne comprenais pas et je trouvais des manières inhabituel de les aidé
    je trouvais des chemin différent dans la logique mathématique

    Adulte
    si je travaille phisique ou social (service clientèles)
    je peut aisément travaillé sans pause , ni repas durant 12heurs (ce n’est pas plaisant mais ça se fait bien).

    J’ai réalisé que je pouvais avoir des période d’hiper attentions,
    lors d’adrénaline, j’ai accès a toutes mes faculté et toute ma mémoire…

    beaucoup d’entre nous, sont embulancié, pompier, policier dans des situations dangeureuse…

    fait malheureux IMPORTANT:
    mon neveu qui fait des étude en médecine, m’as informé que l’hormone
    (qui enpêche les enfants a partir de de 8, 9, 10 ans… d’avoir des besoins sexuel, qui ensuite étouffe par bouffé, ces besoins les fesant passé de l’envie a la logique constament, les rendant fou, sans qu’il ne puissent comprendre, mais qui bénis des dieux, oublie toutes cette période )
    n’est pas fabriqué par le corps, pour certains troubles neurologique je en me souvien plus exactement lesquels
    il y a donc détresse, chez l’enfant de 10ans et l’adolescence sans qu’il ne sache pourquoi,
    car il ne connais rien au sex

    C’est l’unique probleme auquel je n’ai pas trouvé de solutions, autre que l’informations
    avec mon neveu, (que j’ai adopté, quand il étais petit),
    je lui ai parlé de tout, chaque fois qu’une situations s’y apprêtais
    sex, drogue, conséquance, logique, qu’il a droit a l’erreur : que seul les intentions compte,
    (pas dans cette ordre)

    je l’ai informé de la différence, entre les jeunes normal qui deviennent fou, qui change d’idée constament qui se chicane et oublie tout ensuite et que je n’avais pas oublier…de s’y attendre (L’appel du sex avant l’age), etc.

    ça s’en vien, et de le rasuré
    que je serais là avec lui, de s’en tenir aux valeur pré étable…
    que tout irais bien, qu’il serais pas mal occupé, pour ne pas en souffrir…

    et c’est ce qui est arrivé, il a pu toffer, sans perdre la tête et/ou les pédales
    car il n’avais pas a se demandé c’est quoi, c’est pourquoi, …c’étais clair
    il me parlais de tout…et je le conseillais, lui montran commen voir clair a traver tout les difficulté…
    ———————
    La médications
    une délivrance venue beaucoup trop tard dans ma vie!!

    dans des mesures acceptables…
    je dort beaucoup moin
    je me lève incroyablement plus facilement
    je me lêve sans avoir mal partout et ce tot le matin
    je me lève et je part…je me met au travail ou a n’importequoi
    j’ai beaucoup moins d’appétie
    je suis beaucoup plus capable de lire et d’écrire…

    je suis en démarage d’entreprise (encore secret)
    d’un genre de Parc d’atraction sans manège, pour resté dans le flou
    Mais ça ma donné une nouvelles vie!
    une 2iem chance de bien partir!
    —————–
    le documentaire que je cite : « le déficite de l’atention fait par téléquébec »

    important a savoir, les troubles de l’attention peuvent être le résultât de multiple cause
    pour tout le monde physiquement : au niveau du cerveau (documentaire)
    nous avons des éméteur et des récepteur de signal électrique, qui passe de un a l’autre a travers le liquide céphalorachidien

    ce le liquide n’étant pas parfait conducteur, il a des perte (documentaire)
    ce que je veut dire c’est que pour qu’1 information se rende au capteur, l’éméteur dois en envoyé plussieurs
    ********
    A—Pour une personne normal: (documentaire)
    pour 1 information recu l’éméteur dois en envoyé plus de 3

    B—pour un déficite de l’attention: (documentaire)
    des dizaine, des centaines, voir des miliers

    C—pour un iper attention: (tehorie personnel)
    les personne qui ne dorme jamais (grégorie charle, j’ai déja eu un employeur comme ça)
    qui se souvienne de tout, leurs attention est partout, jamais fatigué, ils peuvent lire écouté la télé et la radio et suivre la conversation des 3 table a coté de nous et ce tout en même temps!!!!!!!
    pour vrais sa existe (vous allez rire—ma conjointe)
    ma tehorie c’est que ça dois être du 1 envoyé pour 1 recu
    alors aucun effort suplémentaire nécéssaire

    AC–pour les personne en dépression, burnout…:
    les anti dépresseur, fabrique un trouble de l’attention volontairement
    pour qu’il soie moins affecté par le stress
    ils sont le résultats d’une iper attentions****QUI N’EST PAS NATUREL DU CORPS***
    c’est le recepteur qui vien fou a force de tenté d’attrappé des informations,
    ils ne dorme plus pour de vrais

    (message d’interret publique pour les maman qui s’en font trop :
    plus de 2 caffé par jour détruiras ta nuit, si tu n’est pas superman
    tes organe ne peuvent pas métabolisé 3 caffé par jour)
    Ma source est un médecin qui a fait des recherche…
    ——————————————
    Détaille important:
    Toutes personne aimante, ou avec cette capacité,
    est atteins d’hyper émotivité entrainant des troubles de la concentrations

    le meilleurs exemple au monde: HYPOTHÉTIQUE
    tu est dans la cuisine en train de faire a manger…
    tu voie ton enfant, (par la fenêtre…)
    –se faire frapper par une voiture
    –en train de se faire frapper par 4 jeune beaucoup plus vieux plus fort
    –n’importe-quel écoeuranterie… (situations qui nous arache le coeur)
    TU SORT DEHORS ET TU INTERVIEN
    «  » » »tu ne te souvien plus du tout, si tu n’a pas remis les pâte égouté sur le rond alumé!!
    «  » » »ou nimporte quoi du genre, c’est au retour que tu vas le savoir

    le groupe « C » est beaucoup moins attein pas cela
    (ce n’est que dans les pire cas qu’il sont comme nous et oublie, et encore là…)
    Le groupe « C »: doivent décidé de tout
    ce que je veut dire, c’est qu’a chacune des seconde d’une situations horrible il se souvienne de tout

    pourquoi je parle de ça:
    ceux avec un déficite de l’attentions, seul dans le silence et dans le noir (bien être, aucun stimuli)
    avons plusieurs centaines d’idée par minute
    *et chacune d’elle à la capacité/possibilité de créer une émotions assez forte pour nous faire oublier le reste
    (il n’est pas rare que je voie la solutions d’un jeux au premier regard
    mais que je me démène a me rappeler c’était quoi la seconde suivante)

    ajouté a ça : (la vie quotidienne)
    chacun des bruit, lumière, mouvement, soupir, respirations,
    commentaire, situations…
    qui n’est pas fait par nous même

    Chaques chose nous amène des idée, toujours plus d’idée
    ça n’en fait des idée!!!!
    ***************
    (opinion personnel)
    notre impulsivité est causé par nos soufrance du passé
    (pas si grosse mais tellement déconscentrante,
    on le sent dans nos muscle, cette acide, qui nous fait nous dandiné)

    on en a tellement d’idée qu’on veut pas l’oublier et payer pour,
    que c’est notre instinct de survie qui nous pousse a parler, sans s’interogé sur  »

    on trie et on en pert beaucoup
    et nos plus grande frustrations, sont celle que nous avons perdu qui ont des conséquance
    ————————-
    (revenir au documentaire) « sans médications »
    tout ça a cause du « Liquide céphalorachidien », qui ne fait pas sa jobe
    il ne permet pas une assez bonne conductibilité a l’électricité

    et nous manquons d’électricité
    si nous mangeons pas assez , ou pas assez de sucre lent (faite leurs mangé beaucoup de pain BLANC)
    ne comptez surtout pas leurs calorie pour les baissez, car ils viveront exactement se que les personne vivent lorsqu’ils ne dorme pas durant 4 jours, ce qui veut dire un état semi conscient semi éveillé, un peu perdu, comme des limbe pénible

    si nous manquons de sommeil
    pour les adulte, trop de sucre rapide, va déstabilisé notre énergie, si nous avons besoins
    de faire des choses pénible (mentalement),

    *J’ai depuis toujours bu que du 7up, a 18 ans je me suis mis au jus, ça été
    mais depuis l’enfance Boire de l’eau M’affaiblie!
    QQQQQ: est-ce le 7up qui est responsable de tout ça
    RRR:je ne pense pas car avant de commencé a boire du jus et de la liqueur,
    l’école m’épuisait assez que je me levais de force pour y aller,
    et que je me couchais en arrivant je me levais juste le temps de mangé…
    (particularité, qui permet de comprendre pour ceux que c’est moins grave)
    *****************

    (retour au documentaire)
    toujours est-il que l’information envoyé et reçu est uniquement constitué d’électricité, fabriqué par le corps
    autrement dit si on se sert des personne normal comme ligne du milieux d’un graphique

    la consommations d’électricité est plus grande plus le troubles de L’attention est grand
    il faut donc mangé, dormir plus pour faire plus d’électricité

    et si mon corps dois produire 50X plus d’electricité, je me fatigue 50X plus vite, c’est logique
    lors de soirée, le landemain matin je me levais 2heurs plus tard que les autres minimum,
    parfois ils m’avais jouer des tour…
    —————————–

    pour votre empatie votre peine de parents que vous avez pour votre enfant
    c’est parce que vous croyé que vos enfant traverse certaines choses pleinemant :
    Mais une personne attein de déficite de l’attention oublie vite, non pas de mémoire, mais d’émotions
    (tant qu’il n’a pas été marqué au fer rouge…indélébile)
    ————————————–
    Faits important, prouvé scientifiquement:
    -l’anxiété, fait augmenté un ansime, qui bloque l’electricité au cerveau…
    source: travail final de mon neveu en biologie colégial, et beaucoup d’autres
    -L’exercisse fisique, intense, demandant mentalement, permet plus facilement l’électricité au cerveau…
    Source: étude prouvé sur les troubles de l’attentions, par claudia verrais, hopital riviaire des prairie, monteral…
    ————————-
    est-ce corecte de prendre des médicament
    oui! selon moi (jamais si c’est prescrit par un professeur, un directeur d’école)

    le corps produit toutes les drogue imaginable…
    lorsque je me cogne et je me frotte pour que mon corps produise de la morphine.
    si mon corps flanche, je compense
    si mes yeux ne sont pas au niveau je met des lunette.
    si mes reins lachais, je ne me demanderais pas longtemps si je vais aller faire ma dialise…
    les diabétique prennent de l’insuline…

    personnellement, j’ai commencé a 25ans la médications
    (a cause d’un accident de travail, j’ai été alité plus de 6 mois)
    après 2 mois, le message qui dit a mon cerveau que je n’ai plus faim ne passait plus
    l’exercice phisique qui me permettais de faire descende mes troubles de l’attention,
    n’étant plus possible, ca dégénéré

    douleurs épouventable, de faim ou de trop plein (j’aurais pu m’éclater l’estomac)
    a partir de 19h je me mettais a avoir faim comme si je n’avais pas mangé depuis plusieurs jours…
    j’ai passé de 195LBS a 275LBS
    je mangais je pleurais de douleurs au ventre je mangeais

    a par de ça je ne fesait que dormir, sans médications je pouvais dormir 18h a 20h chaque jours, sans problême

    un BON médecin spécialiste des troubles de l’attantions m’as suivi plus d’un ans
    elle m’a fait prendre la médication, qui a changé ma vie et ensuite celle de mon père et de mon neveu

    j’ai pris ritalin et toutes sortes de variante, ça ne règlais pas mon probleme
    moi et mon père prenont de la « dexédrine »
    rapidement on (médecin et moi) a réalisé que j’avais besoins de la dose maximum légal permis
    mon neveu lui c’est « Adéral » qu’il prend

    note: maux de tête au début de la médications
    tehorie personnel:
    l’electricité va frappé tout les récépteur inutilement…surstimulations durant une semaine
    ——————————————–

    dans la majorité des cas ça nous rend plus inteligent
    a force d’avoir connus des difficulté, et a force qu’elle nous blesse profondément
    (Darwin: nous évoluont en fonction de nos besoins)
    nos besoins : être plus inteligent, être plus rapide, être a l’affut de tout pour compensé nos troubles….
    nous nous interogeont plus sur les cosalité, les vrais raison qui ont causé tel ou tel chose déplaisante…

    plus l’individu est jeune plus il seras facile de compensé, moins cela resulterass d’un effort resenti

    de moi même: il n’y a pas d’éveil, ni d’évolutions, sans soufrance, douleur, mal…!

    désolé pour les faute, dyslexie et dishorthographie…
    plus le texte est long plus ça me fatigue

    bonne chance a tous!!!

  17. France

    J’ai été diagnostiquée avec un TDAH l’année dernière à l’âge de 30 ans, toute ma vie j’ai cru que j’étais stupide et que c’est pour cela que je ne réussissais pas bien à l’école. Un jour, lors d’un de mes nombreux moments de dénigrement alors que mon conjoint tentait de démystifier les statistiques avec moi il m’a dit le plus merveilleux commentaire qu’on peut faire à une personne avec un TDAH (selon moi). Il m’a dit :
    « Mon amour ce n’est pas toi qui es stupide, c’est simplement que nous n’avons pas encore trouvé la façon que ton cerveau apprend, c’est tout. Tu n’es pas stupide parce que tu ne comprends pas, c’est juste que cette méthode ne te convient pas, il faut simplement trouver la bonne. »

    Je suis maintenant à la fin de ma 1re année de maîtrise en psychoéducation, et ces deux phrases je les répète constamment à mes petits guerriers et guerrières (ainsi qu’à leurs parents) qui se battent eux aussi avec un cerveau qui n’apprend pas de façon conventionnelle, mais qui a sa façon à un potentiel incroyable!

    Je remercie la vie pour ce conjoint qui a su me comprendre avant même de savoir que j’avais un TDAH, parce que c’est ce simple commentaire qui me donne le courage de me relever devant l’échec et d’essayer de nouvelles stratégies encore et encore et encore…

  18. Valérie

    Magnifique! Si tout le monde pouvait être aussi compréhensif que votre mari!
    Vous avez en tous cas un métier où vous êtes super bien placée pour semer de bonnes graines chez nos petits TDAh . Merci d’être qui vous êtes!

  19. ABBACILYNDA

    Merciii JEAN, France, Valerie, tout est plus claire maintenant , j’ai décider de l’aider en luis donnant la « DERALINE ou la RETALINE…)) en plus des méthode naturelle, et je vais voire Quesque sa va donner

Laissez un commentaire