Le plus grand besoin de l’hyperactif ou TDAh: son espace vital

Classé dans : le comprendre | 0

Un espace vital, un espace de solitude pour se recentrer et se recharger

 

L’hyperactif ou le TDAh a besoin de passer du temps dans son monde où loin d’être seul, il se retrouve avec “ses potes imaginaires” ou tout simplement avec lui-même.

Eux, au moins, ne le fatiguent pas, ne l’engueulent pas, ne se moquent pas de lui, , mais au contraire, le rechargent.

Car il faut savoir qu’une journée pour un TDAh, c’est pompant!

enfant seul

Hypersensible, il sent

– son prof qui a passé une mauvaise nuit

– son copain dyslexique. complètement disjoncté à la récré à cause des exercices pénibles qu’il vient de faire

– Max toujours aussi mal dans sa peau, complexé d’être maladroit et un peu balourd

– Julien qui est jaloux

– Sophie qui est en colère

– Nicolas qui est toujours aussi violent et en souffrance de ne jamais voir son père

etc, …

enfant et chat

L’hyperactif capte tout comme une éponge, ce qui explique son besoin vital de moments de solitude, à la maison bien sûr, mais aussi , si c’est possible dans le jardin ou le parc de l’école. Le voir s’écarter du groupe un moment n’est donc pas systématiquement un manque de sociabilité mais peut être simplement une façon de souffler et se recharger.

La compagnie d’animaux, est elle aussi très bénéfique car elle le recharge bien plus que l’on ne pourrait l’imaginer. L’idéal est d’avoir des animaux dans l’école avec qui il peut passer une partie de ses temps libres.

Etre dans la nature est la source même de son espace vital. Même si cela parait évident, combien de temps notre enfant passe-t-il encore dans la nature à l’heure actuelle?

Photo de  Anthony Pierro et Eleonore-fotolia

Recherches utilisées pour trouver cet articletdah et animaux,sociabilite enfant hyperactif,tda solitude

Laissez un commentaire