Grandir autrement: une nouvelle école pour enfants TDAh [vidéo]

Classé dans : l'aider, Mieux apprendre | 2

Aujourd’hui, je vous invite à découvrir une toute nouvelle école qui vient de s’ouvrir depuis septembre 2016 en Belgique, à Hermalle-sous-Huy entre Namur et Liège. Une école spécialement conçue pour les enfants TDAh. Je suis allée sur les lieux pour rencontrer l’équipe enseignante et en savoir un peu plus sur cette école nommée: “Grandir autrement”.

 

école pour enfants TDAh

 

 

 

Transcription texte

VALERIE:  Bonjour et bienvenue dans cette vidéo du blog “Mon enfant hyperactif ou TDAh”. Aujourd’hui, je vous laisse découvrir une toute nouvelle école qui s’est ouverte ici en Belgique depuis septembre 2016 et qui est  spécialement conçue pour  les enfants TDAh. Je suis avec la créatrice du projet, Danielle Marchand. Bonjour Danielle!

D’abord, est-ce que tu pourrais nous partager ce qui t’ a amené à créer ce projet d’école pour enfants TDAh?

DANIELLE, la directrice: En fait, j’ai été confrontée  à la problématique TDAh  dans mon entourage proche. J’ai vu la souffrance d un enfant, j’ai vu  sa confiance disparaitre au fur et à mesure des années pour finalement être dans un rejet complet de l’école. J’ai vu la souffrance du milieu, de la famille qui elle aussi  vit au jour le jour et vit cette  souffrance de la même manière que l’enfant.

Et en fait, en parlant autour de moi avec des connaissances, je me suis rendue compte que  la problématique TDAh était plus courante que je ne l’imaginais et je me suis dit qu’une école pour encadrer ces enfants pourraient être la solution pour leur donner une joie de vivre et de récupérer confiance en eux.

J’ai été rejointe  dans le projet par une équipe de professionnels et l’école est le résultat du travail de plusieurs spécialistes. A savoir, une neuropsychologue, un neuropédiatre qui tous deux sont spécialisés dans le TDAh. Des chercheurs à l’Université  de Louvain-la-Neuve  qui eux-mêmes ont un Master en sciences de l’éducation ou un doctorat en logopédie ainsi qu’une personne à la retraite qui était chargée de la coordination au sein d’un enseignement de type 8.

Et là, maintenant, nous avons été rejoints dès le 1er septembre par une institutrice merveilleuse qui prend en charge les enfants de manière très bienveillante et qui leur permet d’avancer à leur rythme  et selon leurs besoins.

 

VALERIE:  Et concrètement, comment se passe une journée pour l’enfant TDAh à l’école “Grandir autrement”?

DANIELLE:  Nous avons essayé de mettre en place une école qui répond aux besoins de l’enfant; à savoir,

  1. nous avons adapté les périodes-horaires qui sont de 25 minutes pour mieux cibler la concentration et permettre à l’enfant de passer à un autre sujet toutes les 25 minutes.
  2. On a  introduit des moments où il peut se défouler soit en allant courir dans les bois que nous avons aux alentours, soit en faisant du sport, soit en faisant de la méditation également pour les ramener au calme.
  3. Nous avons introduit des cours de  yoga, de méditation , de pleine conscience, 2 heures semaine
  4. et nous allons introduire à partir de la rentrée après les vacances de Toussaint, un cours de Karaté qui sera en adéquation avec la pédagogie Pidapi que l’enseignante vous expliquera plus tard.
  5. nous avons également mis des cours de cuisine , donc il y a chaque fois quelque chose où l’enfant peut se retrouver, reprendre confiance en lui et avoir envie d’avancer dans ses apprentissages et dans son envie d’apprendre.

Je crois que ce qui est très important d’ajouter, c’est que nous sommes au sein d’une école communale traditionnelle qui donne un enseignement tout à fait traditionnel et ça nous permet d’avoir un contact journalier avec d’autres enfants. Et il y a une intégration qui s’est faite depuis le début de l’année qui est , j’avoue, exemplaire parce que nous avons été accueillis bras ouverts, on nous a mis  toute l’infrastructure à notre disposition et les enfants ont accueilli la classe comme si c’était naturel sans se poser de questions et sans coller une étiquette négative;

Et je pense que c’est  vraiment une ouverture qui nous a permis d’être là où nous sommes et d’avancer dans notre projet.

 

VALERIE:  C’est vraiment génial! Je vous invite maintenant à aller découvrir l’enseignante, voir un petit peu comment cela fonctionne au niveau des apprentissages.

Voilà, je suis à présent avec l’enseignante de l’école qui s’occupe des enfants TDAh. Bonjour Cindy!  Quel est ton parcours pour arriver ici dans cette école “Grandir autrement”?

CINDY, l’enseignante:  j’ai entamé des études d’institutrice il y a une dizaine d’années et j’ai travaillé dans une école communale depuis ma sortie de l’école, donc dans la même école et il y a 3 ans, j’ai entamé un Master en Sciences de l’Education et suite à ce Master, j’ai eu envie de découvrir d’autres écoles et en entendant parler du projet de Danielle, je me suis sentie proche de ce qu’elle défendait et donc j’ai choisi de présenter ma candidature.

 

VALERIE: Super, maintenant , l’école a commencé il y a 6 semaines, qu’est-ce que tu aurais d’important à nous dire au niveau des apprentissages avec l’enfant TDAh?

CiNDY:  Je pense qu’il ne fait pas hésiter à revoir toute la conception qu’on a de l’enseignement et à se formater à l’élève en fait. Et donc à multiplier les canaux, passer de la feuille à l’ordinateur, à la tablette, ne pas hésiter à écrire pour lui, ne pas hésiter à aller sur le terrain pour découvrir les choses réellement; vraiment essayer de multiplier les façons d’apporter la matière pour que  l’élève soit le moins possible face à sa feuille et face à la rigidité que l’on trouve parfois dans l’enseignement primaire.

 

VALERIE:  Génial! Et si tu avais un conseil à nous donner, nous en tant que parent?

CINDY:  Je pense qu’il faut accepter de lâcher-prise et de ne pas vouloir tout régler en une fois. Se dire que, finalement,  ce sur quoi on insiste, il faut vraiment que ce soit le problème le plus majeur, ce que l’on veut vraiment régler, parce que l’enfant reste un enfant et il a tellement de choses à  partager avec nous! Et si on accepte de mettre un peu de côté dans notre tête tout ce qu’on a de préfabriqué, on peut découvrir de très belles choses!

VALERIE:  Tu as quelque chose en particulier que tu voudrais partager ?

CINDY:  Au quotidien, je suis surprise  par tout ce que mes élèves peuvent m’apporter, donc, je me dis que ça vaut parfois la peine de ne pas être sur leur dos tout le temps et de laisser les choses émerger de leur personnalité.

 

VALERIE:  Je crois que , comme l’école vient de démarrer, il y a encore quelques places disponibles pour certains enfants, c’est bien ça?

CINDY:  Oui, c’est bien ça, nous sommes encore prêts à accueillir quelques élèves. Toutefois, sachez qu’un bilan doit être réalisé avec l’élève afin d’être certain que l’école puisse apporter quelque chose à l’enfant. Notre objectif est vraiment que l’enfant soit pris en charge par une équipe pluridisciplinaire qui évaluera si ses besoins pourront être comblés dans notre école.

 

VALERIE: D’accord. Donc, je crois que le site est encore en construction et n’est pas encore tout à fait terminé. En attendant, le mieux est de contacter

Madame Danielle Marchand, la directrice de l’école : info@ecole-grandir-autrement.be

 

Voilà, j’espère que cette vidéo  vous aura plu.

A très bientôt  pour une prochaine, Au revoir!

 

Si vous connaissez des personnes qui seraient intéressées par cette nouvelle école pour enfants TDAh, pensez à leur partager l’article!

 

 

Vous souhaitez vivre plus zen avec votre enfant TDAh ?

Découvrez les clés indispensables à son épanouissement

en téléchargeant gratuitement mes PDF

    "  7 conseils pour vivre sereinement avec votre enfant TDAh"

"Quelle école pour nos enfants TDAh?paperbackstack_550x498(1)binderlayingopen_550x634

je hais les spams, votre adresse ne sera jamais cédée ni revendue à un tiers

Recherches utilisées pour trouver cet articleecole pour enfants tdah nandrin,école pour les hyperactif sousse,ecole spécialisée pour enfant tdah,écoles pour enfants TDA/H,ecoles pour enfants tdha,grandir autrement ecole hermalle sous huy

2 Responses

  1. moyaert

    bonjour votre ecole accueille les enfant jusqu a quel age merci maman d un enfant de 11 ans hyperactif

Laissez un commentaire