Que faire lorsque mon enfant TDAh ne m’écoute pas? [interview en vidéo]

Classé dans : le comprendre | 0

Aujourd’hui, je donne la parole à Tarisayi de Cugnac, experte en discipline positive et pédagogie Montessori et auteur du blog My kid is happy.

J’ai un tas de questions à lui poser. Celle d’aujourd’hui est: comment se faire entendre par mon enfant TDAh sans devoir me fâcher pour qu’il m’entende?

 

se faire entendre par son enfant

 

 

 

Transcription de la vidéo

 

Valérie:

J’ai un enfant qui n’écoute pas beaucoup. Quand on lui parle sur un ton normal, en général, il n’écoute pas beaucoup . Il faut souvent que je monte le ton , même parfois que je me fâche pour qu’à ce moment-là, il sorte de sa bulle et qu’il m’écoute. Et je ne suis pas forcément ok avec ça puis lui aussi s’étonne. Pourquoi, tout à coup, je me fâche.

Qu’est-ce que tu pourrais me répondre à ça?

Tarisayi:

Alors, j’ai d’abord une question très simple à te poser: “ est-ce que quand ton enfant ne répond pas, est-ce qu’il est dans une phase de concentration sur quelque chose? “

Valérie:

Oui

Tarisayi:

Est-ce qu’à toi, ça t’arrive aussi d’être parfois concentré, en train de travailler et ton enfant vient et tu as juste envie de rester concentré parce que tu as cette tâche à finir?

Valérie:

Oui, quand je suis occupée.

Tarisayi:

Et bien , les enfants sont exactement dans cette même phase. C’est –à-dire que souvent en tant qu’adulte, on s’attend à ce que les enfants  répondent comme ça, du tac au tac et  qu’ils soient toujours disponibles pour nous. Mais quand ils sont  dans une phase de concentration, c’est hyper important de les laisser finir leur phase de concentration.

Et c’est à nous adultes, de nous adapter aux enfants, de regarder leur cycle de concentration et de s’arranger en fait à  organiser notre  emploi du temps de manière à pouvoir  enchainer sur une autre activité au moment où ils ont fini leur phase de concentration.

Et je vais te dire pourquoi. Parce que comme ça,  à priori, on peut se dire, oui mais si c’est l’heure de passer à table, comment on fait?

En fait, souvent , ce que l’on va  demander aux enfants ou ce que l’on va leur reprocher,peut-être plus tard ou dans d’autres cadres,  ça peut être le scolaire ou autre, c’est de ne pas arriver à  suffisamment se concentrer; Et ils ont besoin d’apprendre à se concentrer. Que ce soit pour les devoirs, pour le travail plus tard, pour leurs activités extra-scolaires, pour tout, ils ont vraiment besoin  d’apprendre à se concentrer.

Et nous souvent avec nos gros sabots,  sans vraiment le savoir, on va demander à l’enfant de répondre tout de suite et et casser sa phase de concentration alors qu’il est en train d’apprendre la concentration. Et du coup, si ton enfant ne t’écoute pas quand il est dans une phase de concentration et que tu lui poses une question , je dirais qu’il a tout compris , ton enfant!

Valérie:

Mais quand je dis concentration, c’est  concentré sur un jeu vidéo, il ne sera pas concentré sur son travail scolaire évidemment!

Tarisayi:

Oui, mais cela n’empêche que ce qu’il exerce, ce qu’il construit en lui, c’est la concentration. Et est-ce que pour toi, c’est important que ton enfant sache se concentrer quand il est à l’école et qu’il sache se concentrer dans son travail?

Et du coup, est-ce que tu as un moyen pour organiser peut-être une petit peu différemment le temps pour que lui, il puisse remplir ses cycles de concentration totale ?

C’est vraiment une question à te poser parce que d’abord , un enfant qui a fini un type de concentration, tu vas voir que lorsqu’il sort  de son cycle de concentration, il s’ouvre  au développement social. C’est un concept hyper montessorien mais qui a été validé avec tous les enfants.

C’est-à-dire que lorsque les enfants sont nourris à l’intérieur, ils ont fini leur cycle de concentration, là, vraiment, quand ils vont vers les autres, c’est  en rayonnant et ils sont beaucoup plus ouverts aux besoins des autres , à l’écoute des autres, et voilà.

Et du coup, si jamais tu sens que ton enfant s’oriente vers une activité et que tu sais qu’il n’y a pas beaucoup de temps pour passer à l’étape d’après, le mieux, c’est de le prévenir à l’avance et lui dire:

Oh la la, je vois que tu as très envie  de faire ça, tu sais, dans 10 minutes, on a besoin de passer à table donc à ce moment-là, je te préviendrai et tu seras prêt à passer à table , d’accord?

Tu peux commencer ton activité mais à condition que dans 10 minutes , tu sois disponible pour passer à table.

Dans ce cas-là, tu préviens l’enfant et du coup , il sera réceptif au fait que , ok, sa phase de concentration, il a besoin de la gérer de manière courte et il le sait en fait à l’avance donc il est préparé psychologiquement et dans ce cas-là, cela se passe bien.

Mais s’il n’est pas préparé psychologiquement et qu’il est à fond  dans une activité qu’il adore, ça peut être les jeux vidéos, ça peut être un dessin, un jeu , des devoirs et comme nous, adultes, quand on est vraiment concentré à fond sur une tâche, ben, c’est compliqué pour nous d’être disponibles tout de suite pour quelqu’un, que ce soit pour l’enfant ou que ce soit pour quelqu’un d’autre , et bien, pour eux, c’est la même chose.

Donc, le gros conseil, c’est vraiment  :

Laissez , laissez vos enfants se concentrer parce que vous en retirerez tous les bénéfices , toutes les pépites.

Quand ce sera l’heure des devoirs  et le moment où il sera au travail, il arrivera à se concentrer, ça se construit vraiment pendant l’enfance  et c’est important.

Valérie:

Super, si ça vous plait, Tarisayi est occupée d’organiser un défi de 21 jours où elle nous donne une clé par jour, une vidéo. Vous  pouvez vous y inscrire , c’est gratuit!

Inscrivez-vous en cliquant sur ce lien: Défi de 21 jours pour éduquer son enfant dans la joie

A bientôt!

 

 

Laissez un commentaire