Bilan de notre défi « manger mieux »

Il n’y pas à dire, manger mieux, c’est vivre mieux, tout simplement.

Depuis le début de notre défi il y a 7 mois, nous avons passé l’hiver et le printemps sans la moindre maladie ou petit rhume.

La peau de mon fils est devenue plus belle et colorée et ses cheveux ont gagné en éclat et vigueur également.

 

Ce qui a tenu de notre défi dans la durée

Pour rappel, l’objectif était de manger

– plus de fruits, de légumes et d’oléagineux (amandes, noix…)

– moins de sucres lents tels que les céréales ( ce qui était notre aliment de base avant notre défi)

– moins de sucres rapides

jus de légumes excellent pour enfant TDAhPhoto de fotoknips- Fotolia.com

Voici nos aliments-phare

le jus de fruits & légumes pressé à l’extracteur ( et non la centrifugeuse): composé principalement de fenouil, carottes, feuilles vertes (épinards, orties, persil, pissenlits…), céleri, betterave rouge, graines germées, pomme etc…

1/2 citron  dans un verre d’eau tiède à jeûn le matin

un morceau de noix de coco fraîche ou le jus avant de la couper

les bouillons de poule frais, avec la moëlle des os de temps en temps.

D’après le Dr Campbell, ces ingrédients font partie de ceux qui restaurent la flore intestinale et apportent un maximum de nutriments aux personnes carencées comme le sont la plupart des enfants d’aujourd’hui.

Les amandes et noix fraîches (non salées ou sucrées) ainsi que les oeufs légèrement cuits ont également pris plus de place dans notre alimentation.

 

Le champion N°1: le jus de fruits & légumes frais

Même s’il n’est pas particulièrement bon au goût ni beau lorsqu’on mélange des légumes verts, oranges et rouges, comme il se boit rapidement, l’enfant n’a pas à garder le goût  dans la bouche trop longtemps.

Mais surtout, cela remplit tellement qu’il a moins faim pour la suite du repas. Le dessert a carrément disparu du repas.

 

Notre médecin nous avait préconisé de changer également notre petit-déjeuner.

Comme mon fils n’aime pas les fruits, je n’ai pas réussi à le lui faire changer. Par contre, moi, j’adore, je le préfère même aux tartines! Aussi, j’ai plus d’énergie le matin et surtout, nettement moins de problème de dyslexie lorsque j’évite les céréales au gluten!

Mon petit déjeuner sans céréale

Il se compose

– d’un bon mélange de fruits frais avec un avocat et/ou une banane,

– d’une cuillère à soupe de graines de lin et de tournesol moulues

– d’une dizaine d’ amandes pré-trempées sans la peau ou de châtaignes en saison

– d’un morceau de noix de coco fraîche râpée ou coupée en morceaux

– de 2 cuillères à soupe de yaourt  artisanal de brebis

– éventuellement d’une cuillère à café d’huile de germe de blé.

Pour les longues matinées, je mange parfois une tranche de pain d’épeautre ou des galettes de riz et châtaignes sur le coup de 10 h. Pris en collation, j’en mange nettement moins, ce qui diminue l’impact des effets néfastes de ces aliments.

 

Pour en revenir au défi avec mon fils, ce qui s’est perdu avec le temps, c’est de mettre une petite pastille sur le calendrier à chaque effort fourni. C’est le signe que ces aliments sont entrés dans les habitudes. Et c’est bien à ça qu’il faut arriver: avoir de bonnes habitudes…

 

Et vous, avez-vous des aliments-phares ou des recettes excellentes pour la santé qui fonctionnent bien avec votre enfant TDAh?

Merci de les partager à la communauté dans les commentaires ci-dessous!

Vous souhaitez vivre plus zen avec votre enfant TDAh ?

Découvrez les clés indispensables à son épanouissement

en téléchargeant gratuitement mes PDF

    "  7 conseils pour vivre sereinement avec votre enfant TDAh"

"Quelle école pour nos enfants TDAh?paperbackstack_550x498(1)binderlayingopen_550x634

je hais les spams, votre adresse ne sera jamais cédée ni revendue à un tiers

Laissez un commentaire