Comment accompagner son enfant TDAh? [vidéo]

Classé dans : l'aider, notre histoire, vidéos | 0

Selon moi, pour bien accompagner son enfant TDAh et avoir une relation harmonieuse avec lui, cela commence par avoir un regard positif sur qui il est vraiment.

Ensuite, un lâcher-prise face à ce que l’on pourrait considérer comme des problèmes.

Pour ma toute première vidéo, je vous remercie d’être indulgent Sourire

 

 

Transcription de la vidéo

 

Comment accompagner notre enfant TDAh? Et si tout était une question de regard? Si vous considérez votre enfant comme un handicapé, un enfant ayant des troubles mentaux, cela va amplifier les problèmes. Alors que si vous le considérez comme une enfant différent, certes , mais  qui a des qualités telles que beaucoup d’imagination, de créativité, quelqu’un de visionnaire, sensible, cela va mettre en lumière ces qualités. Et cela va influencer incontestablement la relation.

Pour cela, je voudrais vous donner un exemple avec mon fils. Pendant longtemps, je considérais que c’était un problème le fait qu’il soit accro aux jeux vidéos. Que je l’autorise à jouer une heure ou à jouer 10 heures, au moment où je lui demandais d’arrêter, cela posait toujours un problème entre nous.

Et puis un jour j’ai validé le fait que tout compte fait, si c’est ce qu’il a de mieux à faire pour l’instant, c’est ok pour moi. Donc j’ai validé le fait que ce n’est plus un problème, que c’est ok pour moi le fait qu’il joue autant qu’il veuille. Et vous savez ce qui s’est passé? A partir de ce moment-là, il s’est arrêté de lui-même de jouer alors qu’avant , c’était toujours à moi de venir lui dire : maintenant, tu t’arrêtes. Il s’est  arrêté de lui–même et c’est lui maintenant qui vient me demander de jouer à un jeu de société ou d’aller se promener.

Comme quoi, tant que je voyais ça comme un problème, en sachant aussi que derrière ce problème, il y avait ma peur! Ma peur que l’enfant ne s’intègre pas suffisamment au niveau social, qu’il reste trop dans la fuite.

A partir du moment où j’ai validé que ce n’était plus un problème, que j’ai compris que quelque part, cette peur n’était pas justifiée, et bien, le problème a disparu de lui-même!

Je vous laisse sur cette réflexion et je vous dis à très bientôt dans une prochaine vidéo où je vous parlerai un peu plus de cette différence de regard.

A très bientôt

Valérie

 

Si cette vidéo vous a plu,merci de la partager sur les réseaux sociaux!

 

Vous souhaitez vivre plus zen avec votre enfant TDAh ?

Découvrez les clés indispensables à son épanouissement

en téléchargeant gratuitement mes PDF

    "  7 conseils pour vivre sereinement avec votre enfant TDAh"

"Quelle école pour nos enfants TDAh?paperbackstack_550x498(1)binderlayingopen_550x634

je hais les spams, votre adresse ne sera jamais cédée ni revendue à un tiers

Laissez un commentaire